Les prophéties d’Uranus en Taureau ! (2019-2026)

Uranus en Taureau !

Développement d’une conscience « Guaïque », insurrection paysanne, expansion des low tech, krach boursier mondialisé ou encore révolution artistique, de 2019 à 2026 que nous réserve vraiment les potentialités de la traversée céleste d’Uranus en Taureau ? Éléments de réponse dans l’article qui suit !


Sommaire :


Rétrospective d’un parcours de feu

Rappelons-nous. Le précèdent passage d’Uranus dans le signe du Bélier (2010-2018) aura été pour le moins virulent. Uranus, tempétueux, imprévisible, revendicateur et survolté, se sentait presque comme chez lui, à l’aise, libéré, dans le signe facilement « enflammé » du Bélier. De l’explosion de la centrale nucléaire Fukushima aux « printemps arabes » en passant par la montée en puissance du terrorisme avec Daech, sa traversée incendiaire aura eu pour effet d’allumer et d’attiser bien des peurs et des révoltes brûlantes, des « chocs » de terreur et des violences barbares.

Durant la même période, ce même Uranus, plutôt énervé que d’un calme olympien, était au carré de Pluton en Capricorne, incitant alors à une forme de radicalité générale encore plus soutenue – que cette radicalité vienne de gouvernements ploutocrates ayant tendance à restreindre les libertés de la population ou d’actions foudroyantes venant d’individus isolés. Géopolitiquement, nous avons même frôlé à plusieurs reprises le déclenchement d’une nouvelle guerre mondiale.

Toutefois, Uranus, ce n’est pas qu’un trublion, c’est aussi un éveilleur. Dans le signe volontaire du Bélier, c’est même un « éveilleur à soi-même » ! Par exemple, notamment en France, nous avons vu l’émergence et l’essor de l’auto-entrepreneuriat, du « do it yourself », du tout faire par soi-même. Toujours accompagné de Pluton en Capricorne, Uranus en Bélier symbolisait parfaitement toutes les initiatives personnelles dans une perspective d’émancipation, d’affranchissement et d’autonomie par rapport à des « systèmes », des dogmes institutionnels, des croyances culturelles ou des puissances énergétiques.

Le déstabilisant précepte « change toi d’abord toi-même et tu changeras le monde » aura pris un peu plus d’ancrage et accéléré un processus de souveraineté personnelle pour nombre d’entre nous même si il aura fallu quelquefois prendre le maquis, le chemin d’une forme de dissidence et de désobéissance civile ou encore faire de grands sauts dans l’inconnu ! La ZAD de Nôtre-Dame-des-Landes, un peu anarchique, parfois dans l’illégalité mais avec une nouvelle vision sociétale dans la tête (Uranus en Bélier), qui s’opposait à l’installation d’un aéroport et par ricochet à « l’Empire, l’Ordre, les trusts économiques » (Pluton en Capricorne) en aura été le parfait exemple. A plus ou moins grande échelle et à différents niveaux, le remix du « village gaulois d’Astérix contre la Rome Impérial » aura souvent été joué !

Les révoltes d'Uranus en Bélier

Et lors de la dernière rétrogradation d’Uranus dans le Bélier au mois de novembre 2018, nous avons tous vécu la naissance mouvementée des « Gilets Jaune » ! D’ailleurs, il est intéressant de remarquer que la cristallisation de cette révolte ait été en corrélation avec des thématiques typiquement « Taureau ». Comme si Uranus avait rapporté des problématiques taurines (liées au carburant, au pouvoir d’achat, aux dérives fiscales,…) en les remettant à ce moment-là à la « sauce piquante Bélier » ! Depuis, Uranus est revenu chez le Taureau (mars 2019) et pendant deux mois « la colère qui grondait » tendait à se transmuer en air de révolution de plus en plus tangible et persistant bien que s’inscrivant tranquillement dans une durée. Nous le savons, le Taureau a une grosse propension à « enraciner » les élans « Bélier ». Avec Uranus, il ne l’a pas fait qu’à moitié ! Même si aujourd’hui la facette calme du signe semble, en surface, avoir repris le dessus, il y a de fortes chances que si le « Taureau » reste en réalité mécontent de cette situation que sa fureur rejaillisse malgré tout puissance 10 au moment le plus inattendu.

Quoi qu’il en soit, pendant le long cycle du sulfureux combo Uranus-Bélier au carré de Pluton-Capricorne, nous aurons également vu des scandales financiers et politiques éclatés au grand jour, ce qui aura permis de fortes prises de consciences collectives (paradise papers, affaire Sarkozy,…). Des lanceurs d’alertes ont révélé différentes vérités dérangeantes, comme la façon d’être surveillée dans nos moindres faits et gestes par l’exploitation massive de données numériques censées être protégées, etc. Si nous le voulions, nous pouvions véritablement observer les « coulisses » obscures de notre monde, de nos élites mais aussi de nous-mêmes. Les révélations secrètes sur le fonctionnement de la « matrice » (Pluton en Capricorne) et par extension de nos propres conditionnements, aura eu le bénéfice de faire germer des graines émancipatrices bienfaitrices, évolutives et porteuses d’un nouveau futur pour l’humanité (Uranus en Bélier). Mais ce futur en éclosion, à peine visible, pourtant bien là pour ceux qui savent percevoir, dépassera-t-il le stade de potentialité ou sera-t-il déjà tué dans l’œuf ? Les sept prochaines années nous le diront avec vigueur.


o

La révolte des Ents !

Conscience écologique du Taureau !

La Grande Marche d’Uranus en Taureau sera surtout celle d’une conscientisation plutôt enfiévrée concernant le bien être de notre chère planète bleue, dans une sorte de majestueuse envolée tonitruante pour la prospérité de nos ancestrales forêts et la bonne santé photosynthétique de nos amies les plantes. Certes, vous me direz sans doute avec raison que les « prises de consciences environnementales » ne datent pas d’aujourd’hui, qu’elles ont déjà eu lieu et qu’elles n’ont pas attendu la venue mythique d’Ouranos pour ce faire. Oui, tout à fait. Mais lors de ce passage uranien dans le Taureau, elles pourront prendre des ampleurs encore inégalées et confronter les peuples de la Terre à urgemment faire quelque chose pour que notre monde organique, vivant, « vert » ne devienne pas entièrement artificiel, robotisé, « gris », avec un climat mondial excessivement déséquilibré, débordant de pollutions toxiques et constellé dramatiquement de terres infertiles voire radioactives.

Cette fois-ci, face à d’éventuelles nouvelles inerties sur le sujet d’une écologie souillée, les coups de sifflet d’Uranus pourraient bien provoquer stupeur et effroi. Le réveil en force des élémentaux de la nature ne se fera pas dans la dentelle ! Le soulèvement massif des Ents, la rébellion des Ouragans, les soubresauts énervés de la croûte terrestre, les émeutes de gnomes enragés, les énormes pannes électriques surprises, les protecteurs engagés de la cause guaïque, enrayeront et freineront la frénésie agitée, parfois absurde, dans laquelle se trouve notre civilisation intensivement énergivore et trop souvent sans considérations pour son habitat organique et sensible. La Nature, les animaux, les dryades et ses défenseurs se feront entendre ! L’appel au bon sens du citoyen terrien sonnera de toutes ses forces dans la Corne du Monde.

Eco-dictature et bio-terrorisme

Cependant, on connaît tous la teneur des colères éruptives d’Uranus le Foudroyant. Idéaliste mais radical, notre révolté du système solaire a toujours eu une légère tendance à attiser un bordel monstre lorsque sa corde sensible du mécontentement est à peine stimulée. Incompris, échauffé, excité comme un électron autour de son noyau, il est de ceux qui font tout péter jusqu’aux confins de l’univers sans trop de regrets ! Dans le Taureau, Uranus pourrait ainsi dynamiser l’éclosion rapide de mouvements écolos particulièrement subversifs voire violents ou encore faire fleurir au sein des organisations environnementales déjà bien en place, une dissidence interne employant des moyens de plus en plus extrêmes pour se faire entendre.

Eco-anarchie d'Uranus en Taureau

Plantons le décor épineux des insoumissions possibles de la future « World Green Revolution ». Du simple lancer de tomates de cyclistes sur de gros 4×4 parisiens aux manifestations massives – avec des roses dans une main et des cocktails Molotov de graines dans l’autre – contre la déforestation,  la disparition des espèces et la perte de biodiversité dans le monde. Du groupe naturo-fondamentaliste de pirates informatiques partant à l’assaut de la désactivation en chaîne de centrales nucléaires à l’utilisation de mini-armes portatives climatiques contre des industries ultra-polluantes. Du bio-hacking des semences hybrides Monsanto pour des cultures indépendantes à l’acte de résistance de faire son propre potager de légumes « interdits ». Du blocage de routes avec des bœufs surboostés d’hormones de croissance aux déversements gargantuesques de crottins et autres bouses dans les stations-services et raffineries de pétrole.

Le style Uranus-Taureau version Greenpeace furax, c’est potentiellement ça ! Ainsi, les associations de type « Extinction Rebellion », les actions coups-de-poing et même de virulents « attentats vert » risquent de fourmiller un peu partout sur la planète comme de multiples ronces sur un terrain en friche ! Oui, le passage d’Uranus en Taureau pourrait bien correspondre aux débuts des écoanarchistes ou au remake de « l’armée des douze singes » !

Toutefois, face à ce tsunami écolo-verdoyant inévitable, les différents gouvernements du monde devront répondre inéluctablement présent. Mais présent de quelle manière, telle est la grande question ! Certains empileront comme jamais les mesures environnementales drastiques de type « taxe carbone » tout en institutionnalisant exponentiellement le greenwashing sur fond de politique globale de géo-ingénierie. Les Miss Météo 2.0 du ministère de l’écologie pourront chasser les nuages afin que nous puissions continuer ad vitam æternam à engraisser les temples modernes des grandes marques. Sans doute pourront-elles aussi forcer la pluie à fertiliser des cultures férocement ravagées par la chimie du siècle passé ! D’autres encore pourraient nous imposer un quota de plantes vertes chez soi et nous faire payer notre dîme sur l’air qu’elles « respirent ». Dans le genre, ils pourraient également nous inciter à rouler moins vite pour cause de pollutions, de raréfactions de pétrole et des questions de sécurité et dans le même temps nous délocaliser sans gêne à l’autre bout de la terre afin que nous exploitions de façon accélérée de nouveaux gisements nécessaire à l’expansion technologique du tout-numérique.

Géo ingénierie avec Uranus en Taureau

Plus délirant encore, des pays entiers pourraient tenter d’ériger un Conseil Mondial de Défense Écologique avec pour projet la création d’écosystèmes artificiels et la terraformation autant de la Lune que de Mars ! Un illusoire vernis vert omniprésent qui ne serait en réalité là que pour masquer le manque total de véritables solutions environnementales. Et, surtout, pour faire croître de nouveaux marchés et transmuter le capitalisme en capitalisme vert. Oui, l’énergie Taurine aime croître. D’une manière ou d’une autre !

Ré-ensauvagement de la Terre

En revanche, des nations, des communautés, des ONG, connectées aux défis de leur époque de façon pragmatiqueentameront un processus inédit pour s’adapter aux tourbillons climatiques, à l’épuisement des ressources naturelles et aux secousses de Gaïa. Au départ, elles seront probablement assez rares, peu prises en compte, tournées en dérision par déni de certaines réalités collapsologiques, mais elles pourront être soudainement rejointes en nombre suite à une série d’événements catastrophiques. Mais sera-t-il déjà trop tard ? Peut-être. En attendant, durant ces sept prochaines années, ces différentes mouvances collectives et individuelles auront la possibilité de s’inscrire véritablement dans l’ère de la déconsommation et du « holisme écologique ». Elles en comprendront même profondément la nécessité, l’urgence, l’inéluctabilité.

Mais quid des solutions concrètes ? Pas de panique, avec la générosité d’Uranus en Taureau, elles devraient déborder :  piétonisation des capitales et des grands centres urbains ; reconversion facilitée des « villes en transition autonomes » grâce à la bonne utilisation des énergies renouvelables et de la production locale ; imposition de la décroissance du plastique et de « l’or noir » au profit d’investissements colossaux dans toutes les technologies à hydrogène ; lancements publiques de campagnes d’agroécologie totalement nouvelles et massives ; constructions de bâtiments bioclimatiques et écologiques se lovant harmonieusement avec l’environnement ; etc.  Et il y en aura certainement d’autres beaucoup plus significatives auxquelles on ne peut encore s’attendre. Avec Uranus, les surprises sont toujours de mises ! Mais ces solutions seront-elles vraiment l’avant-garde d’une politique censée et réaliste ? Uranus en Taureau pourrait bien ne pas nous laisser le choix d’une réponse trop hésitante, vague ou timorée en sollicitant plutôt davantage un futur changement irrévocable dans notre rapport à la Nature.

Ville techno nature !

Dans l’absolu et dans une perspective idyllique, certains humain(e)s pourraient même se saisir de la vibration la plus élevée d’Uranus en Taureau afin de favoriser la résurgence des druides et des chamans dans des cités-forêts ré-ensauvagées où la télépathie animale et la communication avec les Esprits de la Nature ne serait plus l’apanage de quelques poètes mystiques mais bien une réalité présente à chaque contact sensible avec la vie, dans une sorte d’ambiance féerique technico-sylvestre. Un doux rêve ? Sans doute. Pourtant, à l’aide d’Uranus, le Taureau sera bel et bien présent pour tous ceux qui souhaiteraient, au plus profond d’eux-mêmes, enfanter d’une Civilisation éco-responsable à la résilience globale hors-norme.

Libération énergétique !

Pendant ce cycle de sept ans, il est également fort possible que s’ouvre à nous, à un moment ou un autre, une nouvelle ère technologique suite à une découverte majeure sur l’utilisation d’une toute nouvelle énergie, d’une toute nouvelle ressource planétaire ou cosmique. Les conséquences de cette découverte inattendue pourraient être multiples et très significatives, d’une crise mondiale où toutes les forces géopolitiques des empires actuels seraient totalement redistribuées à l’émancipation énergétique globale de toute l’humanité ! De même, il est tout à fait envisageable que les plus récentes théories scientifiques sur la « matière », autant que dans le domaine de l’astrophysique, se confirment et trouvent ici-bas des applications de plus en plus réalisables qui bouleverseront profondément nos sociétés.

Mais les Terriens pourraient aussi se saisir de cette dynamique d’Uranus en Taureau pour aller encore plus loin : permettre l’éveil à de nouveaux paradigmes – scientifiques comme spirituels. Ainsi, toutes les vérités inébranlables accumulées dans les consciences collectives depuis des éons sur l’univers, l’histoire de la Terre,  le corps humain, la physique et bien d’autres sujets, pourraient en partie s’effriter voire complétement s’écrouler. Toutefois, contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, ce séisme incroyable dans nos croyances et certitudes, ainsi que ces importants changements de paradigmes à visée universelle, pourraient nous permettre de faire des bons de géant dans la libération de nos potentiels humains et des sauts quantiques inimaginables dans l’évolution de la conscience humaine !

o

Slowlife !

Bien sûr, « un krach écologique », soudain ou « progressif »  (dérèglements climatiques, déclin de la biodiversité,…), pourrait bousculer durablement nos modes de vie, notre confort, nos activités professionnelles, notre sécurité et nous obliger, par la force des choses, à nous adapter en priorité à un monde essoufflé, épuisé, à l’agonie. Pour beaucoup d’entre nous, cette adaptation sera sûrement un choc brutal, violent. Pour cette raison, une partie de la population, résolument pacifiste, ne quémandera plus en Gilet Vert le boycott de multinationales énergivores, elle n’attendra plus qu’on lui impose des potagers obligatoires sur les toits ou de subir le décours de l’âge d’or du « fossile »  tout en continuant à alimenter une logique de surconsommation productiviste.

Vivre tranquillement !

Propulsée avec maestria par la visite cosmique d’Uranus en Taureau, cette humanité-là rejoindra au plus tôt le mouvement de ceux qui ont déjà initié cette préparation au futur chaotique qui s’en vient. Elle se créera ainsi un nouvel écosystème en harmonie avec l’environnement. Elle ne se battra plus contre lui. Elle renouera, elle respectera, elle collaborera avec les forces de Gaïa pour dénicher de nouvelles trouvailles inclusives à la survie du vivant sur un paradis terrestre abîmé.

Le Taureau aime nous transporter dans des mondes où l’on se poserait tranquillement dans des champs de pâquerettes, où l’on se baladerait nu au milieu des animaux sans limite de temps, où l’on construirait en paille et en bois sa petite cabane dans la prairie. Et bien avec Uranus dans le signe, cette propension taurine pourrait devenir une réalité de plus en plus prégnante pour un nombre croissant de personnes ! Pour les sept prochaines années à venir, Uranus pourrait devenir une proposition alternative à toutes formes de surexploitation, à la fois en accélérant des changements purement « Taureau » mais aussi à contrario en décélérant, en freinant, en ralentissant sa propre course euphorique de modernisation tout azimut, surtout dans les pays fortement industrialisés. Uranus en Taureau pourrait dés lors augurer d’un retour à des choses simples, à un rythme de vie plus « lent » et serein, à un retour à la terre en quelque sorte, loin des stress des mégafourmilières de nos villes, loin de tous nos artifices technologiques, loin des dépendances multiples de services tertiaires en abondance.

Alterconsommation, autonomie rurale et renaissance de l’artisanat

Après l’exode rural et la promesse du bonheur artificiel grâce au progrès technique infini, nous pourrions bien voir à l’avenir un début de renversement de cette tendance : l’exode urbain, le repeuplement des campagnes, le retour de l’artisanat « à l’ancienne », la sobriété heureuse, la joie de réhabiliter de la beauté dans le monde ! Davantage de gens comme vous et moi quitteront la laideur des jungles de béton et les tours de verre miroitant les illusions de mythes prométhéens pour s’ancrer véritablement à la solidité, fragilisée en ces Temps de Fer, de notre chère Pachamama. Nous redécouvrirons les anciennes activités manuelles sans machines hyper sophistiquées ; nous quitterons la virtualité de nos smartphones pour prendre le temps d’écouter le chant des oiseaux ; nous nous réapproprierons nos mains, « nos moyens de production », avec génie, pour construire notre complète autonomie au lieu de nourrir des empires financiers esclavagistes et déconnectés du réel.

Artisanat, auto-construction, BAD, low tech,...

Uranus en Taureau soutiendra toutes ces petites pousses ayant décidées de dire stop aux tâches spécialisées et répétitives à l’intérieur de nos entrepôts et de nos bureaux, stop aux galeries de supermarchés et aux clics compulsifs sur Amazon, stop aux renouvellements annuels de tout notre mobilier Ikea. Le vent uranien de passage dans le Taureau les encouragera, dans la joie et la bonne humeur, à fabriquer noblement, à leur propre rythme et avec soin, leurs propres meubles, leurs propres objets, leurs propres outils, leurs propres technologies. Il les aidera même à construire leurs petits coins d’Eden en osmose avec l’air du temps !

Pour ces jeunes pousses – « bio » cela va sans dire ! – le rythme des saisons et des journées ne se fera plus au rythme des soldes ou le pointage horaire mais en fonction des fluctuations de la nature, de leurs véritables besoins et du plaisir à développer la libération de leur infernale litanie « métro, boulot, dodo ». C’est tout le rapport au « travail », au « temps », à « l’argent » qu’elles changeront radicalement et opiniâtrement ! L’ancrage de leur philosophie s’axera inéluctablement sur la qualité de vie, la qualité de ce que l’on possède en adéquation avec sa qualité d’être, la qualité de son rapport au vivant, la qualité de ses relations plutôt que la quantité accumulatrice de choses superflues, la quantité de richesses matérielles, la quantité d’informations éphémères, la quantité d’ami(e)s virtuel(le)s, la quantité de nourriture.

Uranus en Bélier avait vu toutes sortes d’idées et d’initiatives émergentes ou encore l’explosion de l’auto-entrepeunariat. Durant les sept prochaines années, Uranus en Taureau ira plus loin et matérialisera comme jamais tous ces élans amenant à l’explosion de la néopaysannerie et de l’auto-construction dans une perspective émancipatrice beaucoup plus étendue, concrète, efficace, pérenne, naturelle et saine qu’auparavant. Les individu(e)s qui choisiront l’extrémité de ce spectre taurin-là seront à la fois permaculteurs et céramistes, sculpteurs sur bois et musicien(ne)s, herboristes et couturier(e)s. D’ailleurs, et si à partir de cette floraison d’individu(e)s-là, il se formait de nouveaux réseaux de solidarité, de fraternité et d’entraide dans une dynamique de Néo-Compagnons et d’Eco-Guildes d’un nouveau genre qui rassembleraient toutes ces personnes autonomes, aux activités polyvalentes et ancestrales, sous la bannière commune du Slowlife ?

Et si Uranus en Taureau nous apprenait à apprécier cette part du nain- forgeron qui est en nous afin que nous fabriquions des objets enchantés en correspondance avec une intelligence supérieure, ne reposant plus seulement sur nos capacités cérébrales et manuelles mais sur l’alignement de notre état d’être à pouvoir « faire chanter l’enclume », « à faire sonner la corde vibratoire de toute chose » ? Quand l’étincelle de génie d’Uranus résonne dans l’instant présent avec l’assurance, la sensualité et la beauté du geste Taureau, cela peut produire des œuvres fabuleuses et bien des merveilles… Selon un slogan bien uranien, il est en tout cas quasiment certain que les porteurs de ce flux-là construiront le monde autrement. Ils montreront l’exemple. Ils seront de plus en plus nombreux. Ils seront les pionniers-batisseurs du monde de demain. Ils seront à l’orée du style de vie alternatif du XXIème siècle entre lowtech, nature et savoir-faire traditionnel.

o

Usine 2.0

Pourtant, si la hype d’Uranus en Taureau sera de construire des 2 ch en bois fonctionnant à l’hydrogène pour se promener dans une ambiance bucolique « à la hobbitbourg », si la tendance fashion sera d’échanger sa nouvelle collection de vêtements recyclables fabriquée avec sa propre culture de champignons en contrepartie des œufs de poule de la ferme passive autogérée du coin ou encore si il sera magique de participer avec les lutins de la forêt à des chants sacrés sur fond de synthé’, l’autre versant d’Uranus en Taureau continuera également pendant ce temps-là la perpétuation des avancées technologiques dans tous les procédés industriels de l’urbanisme aux produits de masse en passant l’informatique jusqu’au domaine de la construction et de la domotique. Là aussi, pour les prochaines sept années l’accélération pourrait être phénoménale !

Consommation virtuelle, boutique 2.0,....

Des batteries de machine de pointe remplaceront toujours davantage les humains dans quasiment tous les processus de fabrication en série et dans nombre de secteurs d’activité. L’urbanisation des territoires s’étalera encore à grande vitesse, même dans les zones les plus improbables. L’imprimante 3D pourrait devenir l’objet phare des années 2020 et le nouvel outil standard pour tout réaliser matériellement. Les data-centers croîtront comme jamais pour soutenir la cadence boulimique de la consommation mondiale de « virtualité » (streaming, clouding,…). Les milliards de vente d’Amazon en une seule journée seront banalisées. Et à plus petite échelle, dans nos ateliers « Taureau » nouvelles générations, les artisans numériques du monde entier importeront de la technologie dernier cri dans leurs ouvrages. Vêtements connectés affichant sur soi le dernier single adoré, meubles pouvant faire tout seul l’état de son inventaire ou bijoux intelligents diffuseurs de phéromones en fonction des personnes aimées, une énorme quantité de créations et d’objets high-tech inonderont les marchés et les étalages de tous les commerces en ligne. N’en doutons pas, les innovations en la matière ne manqueront pas !

C’est Touch’ !

En outre, le fleuron actuel de la technologie Taureau, le tactile, pourrait poursuivre son envol dans des proportions inédites. Écrans, interfaces informatiques, reconnaissances d’empreintes digitales, tablettes pour peinture numérique, cette technologie est déjà bien répandue un peu partout sur la planète et nous sommes dorénavant continuellement en mode « touch » ! Avec Uranus en Taureau, c’est probablement loin d’être fini ! Dans le futur, les applications du « tactile » pourront encore être bien plus étendues. Toucher les objets pourraient fournir en surimposition digitale toutes les informations sur leurs natures, leurs usages, leurs utilités, leurs qualités. Scanner avec son doigt le montant de ses impôts ou de ses factures pourrait faire office de paiement direct,…

Dans sept ans, il sera même peut-être commun d’être entouré d’un univers holographique constamment mêlé à la réalité physique et où tout sera « cliquable », palpable. Cette réalité augmentée naturellement inscrite dans notre quotidien nous permettra sûrement de saisir, modeler, former, créer, déplacer instantanément des objets en 3D avec la même sensation que sur la matière. Sculpter un hologramme dans son salon ou prévisualiser et modifier la construction d’un bâtiment virtuel sur le chantier même pourrait devenir la norme ! Secrètement, le Taureau en rêvait. Avec Uranus comme compagnon de route, ce rêve pourra désormais prendre forme !

j

Smart Farming

Dans nos champs, l’emprise high tech d’Uranus devrait être tout aussi hallucinante ! Si au sortir de la seconde guerre mondiale, nos ascendants ont été séduits par la magie des engrais chimiques et plus tard par les OGM, aujourd’hui les nouvelles générations pourraient quant à elles absolument tout miser sur le biomimétisme (technologie qui imite la nature), la robotique et le numérique. Cultivateurs, paysans ou éleveurs du monde de demain se verront « offrir » par les Monsanto du futur des lunettes équipées de capteurs qui modéliseront toutes les données de leurs cultures et de leurs bêtes : mesure de chlorophylle, analyse agronomique des sols, qualité sanitaire d’une parcelle, état de santé des animaux,…

Agriculture moderne !

Ils pourront même tout administrer sur leur tablette omnisciente qui analysera et prévoira sans failles le bon fonctionnement de toute leur activité. Cadeau empoisonné ou amélioration véritable, ce filtre numérique sera sans doute vendu par nos marchands de sable comme le nouveau Saint Graal du rendement agraire !

Mais surtout, les inventions « Taureau » derniers cris pourraient rendre les installations, les engins agricoles et les champs totalement autonomes. Les tracteurs pourront être sans pilote tout en sachant à quel moment semer, labourer et récolter. Les drones épandeurs pourront numériser les zones et savoir exactement où, quand et comment fertiliser leurs parcelles. Et les abeilles seront robotisées et dotées d’une IA simplifiée pour effectuer leur rôle de pollinisateur efficacement sans crainte de pesticides et autres prédateurs. En un sens, durant les sept prochaines années, il est possible que les technologies taurines automatisées s’inséreront exponentiellement partout là où il y a de la culture, de l’élevage ou même de l’entretien paysager ! Avec Uranus en Taureau, l’agriculteur connecté pourrait bien ne plus regarder le ciel, ne plus toucher ses animaux, ne plus faire appel à ses « sens terriens ». Muni des technologies de « big data » et d’interfaces informatiques dédiées, il n’aura plus qu’à cliquer sur quelques icônes pour envoyer ses agrobots faire le travail à sa place !

Softculture

A contre courant de la floraison d’un Deus Ex Machina agricole, Uranus en Taureau pourrait dans le même temps utiliser sa baguette de fée des champs d’une façon bien différente. Il est comme ça Ouranos, il aime bien proposer tout et son contraire ! En tout cas, cette autre voie empruntera un chemin nettement plus anarchique que la précédente mais aussi plus fraternelle, plus coopérative, plus intime avec la nature. Elle prônera amoureusement le retour d’insectes disparus et à ce que les potagers poussent partout, sur les balcons, les toits d’immeubles, dans la rue, à l’intérieur même des bâtiments, avec des animaux libres de circuler où bon leur semble. Et en retour, nos infrastructures pourraient être auto-alimentées par toute cette production de biomasse !

Permaculture, agroécologie, biodynamie, ville-forêt,....

Mieux, la mise en place de musique, de fréquence, de « vibration », d’ondes, de formes spatiales artistiques ou encore l’ajout d’un quadrillage électromagnétique stimulant naturellement l’énergie tellurique d’un lieu pourrait aussi faire partie des éventualités pour rendre plantes et animaux plus heureux et apaisés. Imaginez tous ces organismes vivants joyeusement productifs ! Grâce à ce mélange de biodynamie, de permaculture et d’éléctroculture, il se pourrait que l’abondance des récoltes soit au rendez-vous même sur de très petites surfaces et dans des endroits stériles.

Avec très peu de technologie et en laissant faire en majeur partie la richesse du vivant, nous pourrions commencer à concevoir des villes-fermes entièrement « vertes », quasi-indépendantes et certifiées « écocity » ! Comme suggéré précédemment, suivre le flux d’Uranus en Taureau dans une judicieuse complicité « technologie-nature » aiderait sans doute toutes les créatures de la Terre, sans aucune exception, à vivre harmonieusement ensemble. En un mot, profitons de ces sept prochaines années pour planter dans nos cœurs et dans nos vies cette belle « vibe végétale » !

o

Le bruit des casseroles !

Les différentes prises de conscience écologiques, les bouleversements climatiques, les réformes agricoles, les problématiques liées à l’exploitation de nos ressources, tout cela sera évidement simultanément corrélé par de profonds changements dans les secteurs de l’agro-alimentaire. En astrologie, le Taureau est aussi symbole de « nourriture ». Avec Uranus dans le signe, tous ces sujets, étroitement interconnectés entre eux, remueront sans répit notre société. Ce processus a d’ailleurs déjà commencé et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Oh que non ! Au contraire, dans nos assiettes des tornades s’apprêtent à fait parler d’elles !

L’élevage intensif de poulets en cage, les plats glyphosatés remplies de E320 et autres bizarreries additifs comme le Sodium 5 ribonucléotide, les légumes énormes mais sans goûts importés de l’autre côté de l’atlantique, les terres arables qui se réduisent voire disparaissent dû à l’étalement urbain et aux monocultures de toutes sortes, les gaspillages des grands groupes de supermarché, la centralisation de tous les produits stockés à Rungis, et bien oui, c’est de jour en jour de moins en moins toléré, ça nous préoccupe et une majorité d’entre nous voudrait bien que tout cela change ! Nous ne voulons plus acheter n’importe quoi, n’importe comment et à n’importe quel prix !

Renovus alimentarus

Nous devenons d’ailleurs plus exigeant sur la qualité et la provenance des produits, le « bio » explose et le véganisme se propage à toute allure. En tant que consommateurs, nous devenons progressivement « matures » et agissons en conséquence. Nous souhaitons de moins en moins nous voir traiter en dociles vaches à lait. Même si le porte-monnaie, lui, s’amincit de plus en plus ! La malbouffe discount, la restauration rapide, le bœuf bourguignon surgelé au micro-onde ne sont plus si faciles à promouvoir. Et les industriels le savent fort bien. Ils sont eux-mêmes dans l’obligation de suivre la cadence uranienne au risque d’une perte de profit. Et n’en doutons pas, pour atténuer ces pertes et maximiser leurs profits, ils se renouvelleront !

Alimentation nouvelle, fast food, burger bio,vegan, ...

A première vue, comme dans d’autres domaines, la vague d’Uranus en Taureau les incitera d’abord à revoir toutes leurs gammes de produits en version « Green » : burger vegan, céréales en vrac, sacs recyclables, devantures vertes,… Ils feront du « bio » à toutes les sauces même si, ironie du sort, ce bio conservera, pour ainsi dire, une petite odeur industrielle ! Et ce n’est pas tout. Pour les sept prochaines années, c’est toute la junky fast-food qui devrait coller à cette évolution afin de se redorer tranquillement le blason par une image « verte », « écolo », « nature », « saine », dans une sorte de grand greenwashing alimentaire !

Conjointement à ces transformations, une partie du monde gastronomique sera plutôt goulûment emportée par les innovations les plus insolites d’Uranus en Taureau en suivant le tempo donné par la révolution des biotechnologies culinaires ! Tout droit sortis de nos laboratoires nutritionnels, de nouveaux goûts, de nouvelles variétés de légumes, de nouveaux aliments, de nouveaux hybrides d’animaux seront produits exclusivement à partir de nos connaissances chimiques et non plus via nos champs et nos élevages. Les technologies gustatives Taureau s’en donneront même à cœur joie pour assouvir tous nos sens et générer de nouvelles modes pour nos papilles. De la crème glacée qui change de couleur à mesure que nous la mangeons aux aliments musicaux tout en passant par la luxueuse pilule électronique à ingérer qui génère instantanément les saveurs désirées. Il y en aura pour tous les goûts ! Alors certes, aujourd’hui tout cela apparaît comme farfelu voire complètement fantaisiste mais demain cette piste-là sera certainement davantage explorée, peut-être même qu’elle sera la première envisagée pour nourrir l’humanité toute entière ! Dans les années à venir, l’impression 3D de muffins à la myrtille deviendra peut-être le nouvel habitus alimentaire de tous les foyers !

Krach alimentaire

Toutefois, malgré ces différentes « avancées », la problématique de fond pourrait reste identique à celle d’aujourd’hui. La course au profit, au progrès technologique, au recours du « tout-chimique » nous empêchera-t-elle réellement d’aller droit dans le mur ? Le vernis « vert » sera t-il suffisant ? Qu’elle que soit la réponse, il semblerait que si nos comportements moutonniers ne changent qu’en « surface » et continuent d’être largement dominants dans le futur, qu’Uranus en Taureau rythmera dès lors les sept prochaines années par de dramatiques scandales alimentaires. Comme les secousses climatiques, ils précipiteront et bousculeront un certain nombre de choses dans nos sociétés afin que nous changions profondément nos vieilles habitudes !

Révolution alimentaire !

Bien pire, durant cette période, il est même possible que si l’on tire encore trop sur la corde de la surconsommation et de la malnutrition, qu’on aboutisse à une gréve de la faim mondialisée couplée à des problèmes de santé publique sans précédent ! Obésité en expansion dans certains pays, anorexie pour d’autres, toxicité des aliments un peu partout, puis, pour le banquet final, une éventuelle pénurie pour tous ! Ce serait évidement une frustration ultime pour le Taureau qui pourrait alors donner une raison de plus aux peuples de jouer du rodéo avec tous les décideurs politiques du monde agro-alimentaire !

Demain !

Dans le même temps, à l’heure du droit animal, du jeune engouement pour l’antispécisme et de partis citoyens comme le REV (rassemblement écologiste pour le vivant),  deux « camps » aux attitudes alimentaires opposées pourraient se radicaliser et s’orienter vers un fanatisme de plus en plus sectaire : les « pro-viande » versus les « pro-vegan » ! A côté de leurs futures actions, les démontages de McDo et autres boucheries, les vidéos chocs sur les abattoirs, les tag « assassins animaliers » sur les distributeurs automatiques de sandwichs au jambon, les saccages de récoltes de topinambour, les courges remplacées par les têtes de veau, passeront pour de gentilles gamineries ! Durant ces sept prochaines années, une guerre franchement déclarée, sans merci, pourrait éclater entre bataillons de carottes et saucissonneurs de cochons ! Pourtant, au beau milieu de cette confrontation carni-végétale émergera sans doute un concept d’antan, naturel mais qui après tous ces déboires revêtira pourtant l’aspect du nouveau, du « branché », du « top tendance » : le flexitarisme. Une manière, probablement, de recentrer l’énergie parfois trop polarisée d’Uranus en Taureau. Oui, ménager la chèvre et le chou pourra avoir du bon !

Mais en tout état de cause, le climat futur induira à repenser fondamentalement (Uranus) la façon de nous nourrir, de nous approvisionner, de produire (Taureau). A ce niveau-là, une réorganisation complète semble même déjà en marche. Les permaculteurs « lowtech », le commerce direct avec des producteurs locaux, les circuits « courts » de distribution, les AMAPS, la fin des abus de l’import-export, la réduction drastique de consommation de produits transformés, l’autonomie alimentaire inscrite dans le fonctionnement de base des écovillages et des villes autosuffisantes, sont déjà enracinés dans cette démarche-là.

Agriculture de demain.

Avec Uranus dans le Taureau, cette dimension de renouveau dans la manière de nous nourrir avec prodigalité sera à juste titre de plus en plus présente et deviendra d’une importance capitale. L’avant-garde de la révolution alimentaire en adéquation avec les changements de notre époque passera par là. Ou alors, les temps prochains pourraient ressembler à une sauce addictive cachant la misère d’une nourriture avariée et appauvrie…

o

Sortez les tambours dans les champs de coquelicots !

Nous le voyons bien, avec le Taureau, c’est avant tout une histoire de sensations. Avec Uranus dans le coin, celui-ci nous promet même une certaine « révolution des sens ». Nous venons de l’observer avec le toucher et le goût. Mais peut-être que la prochaine grande révolution en la matière se situera ailleurs. Oui, peut-être du côté de l’odorat et de l’ouïe ! Des tourbillons de changement s’annoncent aussi en chœur pour le monde de la parfumerie et de l’acoustique !

Là aussi, pendant ce cycle de sept ans, nous pourrions remettre profondément en question notre façon de consommer les eaux de toilettes à la lavande et les albums MP3 en streaming illimité. Comme avec la nourriture, nous pourrions exiger davantage de flacons de parfums bio avec une provenance local, un respect plus éthique dans la culture des fleurs, produite « à l’ancienne » et sans composés chimiques. De même avec la scène musicale. Nous pourrions privilégier les artistes « bio » de nos quartiers, munis de leurs magnifiques instruments traditionnels, et prendre plaisir à les écouter « en réel », au détour d’un jardin botanique, aux abords d’un lac ou en compagnie de nos amies les bêtes. En cela, Uranus en Taureau pourrait être ce retour sensationnellement rafraîchissant à des chants, des sonorités, des senteurs aux couleurs authentiques d’une région, d’une culture, d’une époque, ce qui nous changera des produits préfabriqués en série par des industries pour achalander les échoppes d’un marché mondialisé visant essentiellement les millions d’euros !

Voix électro, nez virtuel

Bien sûr, Uranus oblige, l’option technologique dans ces sphères-là pourrait aussi devenir totalement ascensionnelle et particulièrement affriolante ! Comme les applications tactiles, la diffusion olfactive pourrait commencer à se retrouver partout : dans les jeux-vidéos, les films, les documentaires, lors de nos sessions internet. L’audio et l’image pourrait céder un peu plus de terrain sur le monopole du multimédia car les senteurs et autres fragrances voudront elles aussi faire partie de l’expérience numérique d’une façon tout aussi indispensable ! Sentir toutes les effluves des plats préparés de votre émission de cuisine préférée grâce à des aromatiseurs, de la science-fiction ? Probablement ! Mais avec le geek Uranus dans le signe sensitif du Taureau, il ne serait pas non plus impossible que ce genre d’innovation voit le jour un beau vendredi de l’année 2025. De là à ce que nos ingénieurs nous inventent des nanopuces nasales rivalisant avec n’importe quel nez ultra-sensible, il n’y a qu’un pas !

casque audio, son nouveau, MP3, streaming, électro, musique,....

Mais c’est vrai que des montres ou des calendriers qui n’afficheraient ni date ni heure mais propageraient des arômes en fonction du moment de la journée et de la saison (odeur du café indiquant le matin pour les uns ou l’après-midi pour les autres,…), ça collerait magiquement bien à la légendaire « cool attitude » taurine ! Cela permettrait en outre d’avoir une perception différente de l’écoulement du temps, plus douce et calée sur son propre biorythme !

Et dans le milieu du son ? Et bien, les assistants vocaux et les petites enceintes Bluetooth flottant sur l’eau tentent déjà leur percée ! Mais les « stars auditives » de la période « Uranus-Taureau » pourraient être ces casques flexibles en verre transparent impulsant d’indolores stimuli électriques dans les oreilles et engendrant la bonne dose de dopamine. Son abus ne pourra que procurer la certitude d’être enfin au Paradis ! Et puis pour les mélomanes et ceux voulant pousser la chansonnette comme des Déesses dans leur salon équipé comme un home studio, il y aura peut-être dans nos magasins des implants améliorant nos voix de ténor et de cantatrice ou encore des prothèses auditives ultra-perfectionnées permettant d’entendre des sons nouveaux au-delà des capacités normales de notre ouïe ! Avec Uranus, le Taureau pourrait bien être aux anges !

Combiné à un holographisme réaliste omniprésent, l’immersion entre sens organique et univers virtuel pourrait devenir de plus en plus totale. Dans sept ans, nous ne serons peut-être ainsi même plus capable de faire cette différence entre monde artificiel et conditions terrestres ! Bon, certes, je vous l’admets cette hypothèse d’Uranus en Taureau paraît pour le moins teintée d’une forte dose d’extravagance mais il y a fort à parier que celui-ci poursuive cette mise en place technosensitive afin de constituer coûte que coûte une nouvelle réalité virtuo-physique !

o

Révolution des corps

Cependant, le Taureau n’est pas symboliquement exclusivement rattaché à un odorat exceptionnel, à un palais gourmand ou à la sensualité hédonique du toucher. Il est également afférent à la corporalité prise dans son ensemble. Signe vénusien par excellence, il évoque surtout la manière de se sentir bien dans sa peau et comment rendre agréable et attirant ce corps charnel. Durant les prochaines années, Uranus pourrait donc être dans tous ses états et proposer un tsunami de nouvelles technologies dans tout ce qui touche de près ou de loin à la mode, à la beauté, au bien-être : tatouages numériques, smart textile, implants artificiels pour des organes toujours plus « pulpeux », massages électroniques d’un nouveau genre, crèmes protégeant contre la lumière bleue des écrans, makeup digital, maquillages anti-transpiration, etc. A l’avenir, tous ces secteurs se retrouveront sans doute en pleine effervescence avec une poussée très surprenante de leur CA !

Show transhumaniste, membre bionique, jambe en néon

D’ailleurs, il est possible que la « technologisation » de ces domaines « Taureau » soit une des ouvertures de la boite de Pandore vers un glissement transhumaniste devenant de plus en plus manifeste au quotidien, souvent sous couvert de « confort », « d’avantages corporels », de nouveaux types de plaisirs originaux et enivrants, d’un look moderne 2.0 dans l’air du temps. Les spots publicitaires nous le martèleront en chœur, c’est ce qui se fera de mieux pour séduire et satisfaire ses partenaires ! Uranus en Taureau proposera de rendre « appétant » tout ce qui a une connotation « robotique » avec une forte apologie de la « beauté technologique ». Les bimbos des magazines, les stars de la TV ou les célèbres mannequins transgenre s’afficheront de plus en plus couramment avec des membres bioniques et deviendront finalement les grands chouchous du public. Marginales au départ mais appréciées comme jamais par la suite, elles seront peut-être même considérées comme le top de la « branchitude », séduisantes à souhait et irrésistiblement « ultra sexy » !

Melting-pot culturel

Mais en parallèle à la montée en puissance de la chirurgie plastique louchant très sérieusement sur son versant cyborg, les cosmétiques « solides » bio, les nouveautés du prêt-à-porter 100 % naturel et peu cher, les créations de bouquets de fleurs dans les cheveux ou les baumes à lèvres parfumés à la rose de Damas, pourront eux aussi avoir le vent très en poupe. Place aux vêtements de chanvre tissés par des cercles de femmes inspirées et en complète harmonie avec les Devas ! Pourtant, Uranus étant parfois fantasque, le mélange de couleurs, de matières, de textures, de styles totalement différents ou encore le mélange de teintures naturelles à base d’épluchures d’oignons rouge et de néons lasers bleus pourrait dés lors s’opérer d’une façon vraiment étonnante. Vous imaginez déjà cet avatar 3D d’un chanteur électro diffusant au rythme d’une danse un peu folle des huiles essentielles d’orange douce bio ? Bien vu !

L’incroyable effet kiss cool d’Uranus en Taureau pourrait même implanter dans nos sociétés des tendances culturo-artistiques venant tout droit de nos imaginaires collectifs les plus déments et de nos mythes les plus anciens : de la mouvance steam post apo’ aux lointaines traditions païennes en passant par le plus pur style cyberpunk ! Demain, dans nos rues, nous croiserons peut-être autant des meutes de personnes en tenue de Viking que des vitrines exposant le dernier blouson holographique ! La science-fiction, le médiéval-fantastique et d’autres univers chimériques s’inscriront-ils alors comme par enchantement dans nos réalités quotidiennes ? Oui finalement, avec Uranus dans le Taureau, c’est bien possible !

Chant viking, corne, concert, wardruna

Quoi qu’il en soit, l’ère d’Uranus en Taureau participera à l’éclosion d’un renouveau culturel majeur. De nouveaux codes esthétiques, l’émergence de nouvelles formes artistiques par l’apport de technologies originales, la révélation de talents uniques en leur genre, les mœurs sexuelles « étendues », la levée d’attachements collectifs, l’inversion de certaines valeurs, en sont et en seront les premiers signes évocateurs. La culture des pays du monde entier devrait en être sacrement renversée ! Pour le meilleur et pour le pire car si elle incarnera une nouvelle perspective pleine d’espoir pour le futur, elle pourra aussi en camoufler et en accélérer sa dégradation et son effondrement.

La beauté sous toutes ses formes !

En l’occurrence, le passage du contestataire Uranus dans le Taureau ira certainement beaucoup plus loin qu’un déferlement enthousiaste de robes recyclées fabriquées « maison », de jambes en aluminium ou de shampoing sans matière animale. Il pourrait surtout soutenir à renverser la vapeur du « sois mince pour être belle et tais-toi ! » en privilégiant davantage la beauté spécifique de chacun(e). Les rondeurs pourraient être moins tabous et même valorisées. Certains stéréotypes de la mode pourraient battre de l’aile voire complètement voler en éclats. Les sensualités personnelles pourraient s’exprimer plus librement, plus naturellement, sans diktats de normes de séductions et avec moins d’artifices qu’aujourd’hui. Dans son sillage anticonformiste, Uranus en Taureau pourrait ainsi faire prendre conscience à une plus large partie de la population que la beauté se révèle lorsqu’on exprime pleinement son potentiel individuel, pleinement son être véritable, pleinement ses particularismes, sans fards et sans autocensures. La diversité des formes pourrait être franchement à l’honneur ! A contrario, c’est autrement l’uniformisation intégrale de la beauté et l’apothéose du culte du corps standardisé qui nous poursuivra à grand pas…

Néanmoins, Uranus en Taureau nous interrogera tout particulièrement, et avec plus de force qu’auparavant, sur notre rapport au corps en général, sur la façon d’en disposer, de nous le réapproprier ou non, sur le fait que celui-ci puisse devenir une simple marchandise comme les autres. Voudrons-nous encore continuer à laisser se propager les idéologies de la femme-objet et de l’homme-sandwich ? Voudrons-nous maintenir les chaînes de l’esclavagisme de quelques maisons de haute-couture nous dictant indéfiniment la façon de nous vêtir en printemps comme en hiver ? Laisserons-nous les pornographes orienter nos comportements sexuels ? Laisserons-nous nous imposer une seule façon d’aimer et d’être aimée ? Serons-nous encore trop perméable quant aux violences faites sur le corps des femmes ? Et celui des animaux ? Et la souffrance des hommes face à un féminisme mal compris ? Faisons confiance à Uranus, il n’hésitera pas à remuer toutes ces questions dans tous les sens afin que sur ces plans-là aussi des prises de consciences émergent rapidement. La propagation fulgurante du #metoo en a été un des exemples les plus retentissants. La médiatisation du mouvement LGBT l’est aussi, à sa manière, et le sera de plus en plus dans les années à venir. Il y en aura bien d’autres.

Vers le Féminin

En outre, dans sa tentation de faire chavirer certains dogmatismes – comme certains schémas patriarcaux dépassés ou encore la prolongation d’une « tétée consumériste » éternellement infantilisante – les influx d’Uranus pourraient nous en imposer d’autres. Comme la théorie du genre par exemple. Le danger uranien est toujours la possibilité de remplacer une « dictature », une « pensée unique » par une autre, si juste et démocratique soit-elle dans ses intentions de départ. Durant les sept prochaines années, toute la société sera profondément mise sens dessus dessous de par la confrontation constante entre de nouvelles idéologies et les conceptions traditionnelles sur le couple, la famille, l’age du consentement sexuel, les notions de parentalité, la GPA, la PMA,… Dans un sens ou dans un autre, nul doute que les lignes bougeront énormément sur ces sujets ! Mais entre conservatisme indéracinable, militantisme féministe et progressisme obstiné, Uranus pourrait bien se prendre les pieds dans la chaise plus d’une fois !

Reliance féminine

Toutefois, il semble évident qu’Uranus en Taureau favorisera de plus en plus intensément le réveil global à des valeurs « féminines » qui devraient être enfin respectées, écoutées, accompagnées. Les femmes elles-mêmes occuperont sans doute des positions sociétales inhabituelles tout en étant porteuses de nouvelles valeurs, de nouvelles énergies. A son étage le plus élevé, Uranus en Taureau proposera l’universalisation et la libération du Féminin Sacrée dans toute l’humanité afin que le véritable amour soit le véhicule fondamental d’une toute nouvelle vision civilisationnelle. Les planètes sont rondes, les atomes sont ronds, la Terre est ronde, le ventre de la mère est rond. De nouveau, nous aurons dés lors l’opportunité cosmique de sortir de « nos carrés et de nos cubes » pour évoluer et vibrer en cercle dans une grande ronde avec la Vie.

o

Avis de tempête financière !

En astrologie, le Taureau est également connexe à l’argent, aux possessions, aux ressources et par extension déductive à la monnaie, au capitalisme, à la Bourse ou encore au matérialisme. Symbole de fécondité, de prospérité, d’abondance et de croissance, le signe du Taureau nous montre autant comment « labourer son champ » que « faire fructifier ses billets de banque » ! Alors qu’Uranus, comme nous l’avons vu jusqu’à présent, fait plutôt office de boule de bowling cherchant le strike dans un jeu de quilles. Et, pour les sept prochaines années (2019-2026), il va sans dire que le jeu de quilles sera justement le Taureau et par analogie l’économie mondiale !

Toute puissante à l’heure des temps modernes, la religion du Veau d’Or, accompagnée aveuglément par ses fidèles adorateurs et ses esclaves réduits au nombre de leur carte bleue, pourrait poursuivre son voyage stratosphérique, mais néanmoins ensanglanté, sur d’impressionnantes montagnes russes avec « ses très hauts et ses très bas », avec ses brusques accélérations et ses descentes vertigineuses, ses vacillements et ses inquiétants tremblements, ses vives secousses et ses risques de se crasher lamentablement. Notre civilisation basée sur le libre-échange commercial dérégulé, l’argent-dette, le pétro-dollar et la virtualité de tout le système bancaire, pourrait bien faire des loopings incontrôlés menant tout droit à des vols planés contre un mur !

L'heure du krach boursier !

Si Uranus en Taureau annonce diverses bourrasques soudaines un peu partout dans nos cultures de navets, nos caddies de supermarchés ou encore dans nos grappes d’industries produisant toutes sortes de camelote, il y en a une autre qui pourrait sous-tendre toutes les autres : la bourrasque économique. Enfin là, quand on parle de bourrasque, on est gentillet comme un taureau paisible car il serait certainement plus adéquat de parler de probables ouragans cataclysmiques ! Les crises de 1929 et de 2008 pourraient passer pour des hors d’œuvres comparées à celle(s) qui nous attend(ent) dorénavant.

L’expansion de la bulle des cryptomonnaies, la spéculation excessive sur les matières premières et l’énergie, les algorithmes informatiques de haute fréquence, les différents hold-up sur les denrées alimentaires, l’explosion des dettes de tous les pays, la menace d’une massive crise immobilière sur un continent, la fusion d’empires monopolistiques gigantesques, les scandales de fraudes fiscales, le Brexit, l’écroulement d’un membre du GAFA, un embargo commercial, des taxes abusives, les conflits liés au pétrole,…, tous les clignotants de l’apocalypse financière sont déjà au rouge ! D’ailleurs, il suffit qu’un seul de ces facteurs « dévissent » complètement pour entraîner tous les autres dans une panique totale. Le capitalisme ultra-libéral pourrait ainsi montrer des signes d’extrême fragilité en nous emmenant tous dans une grande banqueroute planétaire ! C’est sûr qu’à partir de ce moment-là, nous reverrons le monde sous un autre angle et un regard totalement neuf !

Tyrannie de l’argent roi

Pourtant, malgré la catastrophe annoncée et avant de balancer la boule de bowling sur la piste, Uranus en Taureau pourrait de prime abord accroître cette folie en incitant les « élites » mondialistes de la sphère financière à trouver de nouveaux moyens d’asservissements, de nouvelles technologies de contrôle (puces RFID, collecte du Big Data,…) ainsi que de nouvelles acquisitions sur de nouvelles découvertes énergétiques, etc. Soyons en sûr, les seigneurs des conseils d’administration et du CAC 40 trouveront bien des moyens de perpétuer la matrice économique même si celle-ci demandera une reconfiguration du marché financier, de nouveaux positionnements boursiers, une refonte de certaines banques privées surpuissantes et ultrarichissimes ou, bien pire encore, de nouvelles guerres et des famines monstrueuses. A l’instar du monde de l’agro-alimentaire ou de l’écoblanchiment, les despotes de la postbabylone se renouvelleront comme des bourgeons en plein printemps ! Car comme le suggère pour eux ce vieux dicton « le nerf de la guerre, c’est l’argent ! ».

Pillage de la terre !

Sauf que face à cela, à un moment ou un autre, comme mentionné plus haut, l’entêtement aveugle de notre Taureau en « furie » pourrait finir brutalement sa course dans un platane indéracinable, le platane qui ramène au réel. Dans sa soudaine stupeur, irréversible mais libératrice, il pourrait dire « stop » à ce délire économique sans limite, totalement virtuel, déconnecté de la misère tangible des peuples du monde. C’est alors que des questionnements ressurgiront avec encore plus d’impact, d’insoumission et de discernement qu’auparavant. Devant l’aggravation des inégalités et des disparités démesurées dans la répartition des richesses et cet interminable grand écart entre pauvres et riches, sera t-il encore possible de rester tolérant ? L’accumulation outrancière de la richesse du monde entre quelques mains au détriment de milliards de personnes n’est-elle pas suffisamment absurde et insupportable ? Le saccage et le pillage de la Terre pour satisfaire les appétits voraces de trusts financiers ne devrait-il pas être radicalement condamné ?

Affranchis économiques

En ce sens, il est fort probable que les citoyens de la planète se saisiront d’une autre facette de l’influx uranien en Taureau afin de bâtir un nouveau paradigme économique. Alors certes, durant ces sept prochaines années, il sera possible que la machine financière s’emballe complètement, qu’une révolte mondiale éclate et s’insurge contre la « finance » – de la FED au FMI, de Wall Street à la Bourse de Hong-Kong, de la Goldman Sachs à UBS – qu’il y ait la disparation totale de la monnaie-papier puis un retour à l’étalon or, comme il sera tout aussi envisageable que toute notre civilisation soit entièrement remise en cause de par un chamboulement magistral du cocotier boursier ! Mais que ce soit simultanément lié à un krach économique ou non, Uranus en Taureau soufflera également un vent nouveau dans notre rapport à l’argent : des alternatives concrètes, sérieuses, fiables – bien qu’incertaines puisque innovantes – fleuriront partout pour faire le contre-poids au système financier actuel et à venir.

Ici, telle percée considérable en faveur de l’utilisation de la monnaie libre comme la G-Une, là-bas un Revenu Universel de Base prenant de plus en plus racine, là-bas encore la mise en place d’un crowdfunding citoyen et généralisé pour générer des investissements dans les énergies renouvelables, ailleurs, suppression définitive du concept de dette et de monnaie-crédit, etc. Dans tous les cas, cela sous-tendra la réalisation d’idées – d’utopies pour certains – pour une économie plus juste, réellement équitable, humaine, sans forme de « vampirisme » aucun, respectueuse du vivant, solidaire, ne visant plus la seule idéologie du matérielo-individualisme mais bien l’idéal d’un bonheur collectif partagé sans laissé pour compte. La planète comme l’humain seront mis en pleine lumière. Cette nouvelle forme d’économie, de commerce et d’échange s’inclura d’ailleurs merveilleusement bien avec les directions prises par les LowTechs, la philosophie SlowLife, la reconnexion à la nature, les modes de distribution des circuits courts, l’artisanat local,… Au bout du compte, le passage tellurique et symbolique d’Uranus en Taureau sera une proposition viscérale pour nous impliquer dans de multiples émancipations : financière, alimentaire, énergétique et bien d’autres.

Emancipés ensemble !

Ainsi, nous observerons probablement l’opposition entre deux mondes antinomiques : une pieuvre bancaire 4.0 géante pilotée exponentiellement par des IA, avec son cortège de FinTech (Financial Technology), de marchés hors sol et dématérialisés, d’agro-industries maximisant leurs profits, de technodictatures vertes, de robots mortifères, de « réalités virtuelles » et, par opposition, un vaste tourbillon plein d’humanité en quête de son complet affranchissement et de sa reliance cocréative, harmonieuse, saine, naturelle, avec soi-même, son prochain et tout l’organisme planétaire, dans une sorte de pacifisme révolutionnaire écosophiste.

Au cours de ces sept prochaines années, nous verrons peut-être la chute de l’un et la montée de l’autre… Et vous, durant cet enlacement avec Uranus en Taureau, quel rôle jouerez-vous, quelle sera votre partition personnelle ?

 

Guillaume Cosnier – Tous droits réservés sur le texte.

www.cinquiemesoleil.com


Crédits illustrations et photographies :  Pinterest, Google Image.

 

Un commentaire

Participez à la vie du blog !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.