Les super-pouvoirs du Sagittaire !

Ça y est ! Une partie de l’humanité a réussi à exploiter ses facultés paranormales jusqu’à ce qu’elles deviennent de véritables « super-pouvoirs ». Alors, quels sont les super-pouvoirs archétypaux du signe qui symbolise l’énergie du Sagittaire ?  Force amplificatrice, omniluinguisme, connaissance noosphérique,… Lisez la suite du premier volet de notre méga-dossier !


Du super-explorateur à l’Argonaute-aventurier des étoiles :

Les strates primaires, inconscientes, profondes des enfers plutoniens ont été franchies. Après avoir traversé les arcanes ténébreux de la mort avec le Scorpion, l’énergie du Sagittaire prépare désormais des projections enfiévrées pour la poursuite des cycles à venir. Durant l’automne finissant et l’attente de l’hiver, la ferveur des pensées amène à ces lointaines réflexions existentielles. Elles ouvrent des perspectives homériques et enchantées, positives et enthousiasmantes, élargies et exaltantes. Les cœurs réchauffés, de nouvelles croyances en tête, une foi renouvelée, permettent ainsi de traverser le prochain cap hivernal avec davantage de facilité et de philosophie. Le Roi de l’Olympe le sait : celui qui prend du temps à donner sens, ampleur et cohérence à ses objectifs, propulse en même temps sa confiance en l’avenir.

Comme le symbole sagittarien, l’énergie vitale bande passionnément son arc, flèche pointée vers le haut, vers le ciel étoilé, vers un idéal. Peut-être celui-ci est-il même empreint de toute la sève informationnelle transmuée du Scorpion. Les résultats des processus alchimiques plutoniens ont dorénavant besoin d’impulsions, d’élans, d’essors et d’orientations pour être diffusés avec amour dans de nouvelles couches de la Conscience.

En cela, le Sagittaire représente merveilleusement ces épopées chevaleresques dont les croisades ont pour but la reprise du Flambeau des Dieux, de ce Feu d’Automne, de ce Feu Intérieur. Il est là pour apporter cette attendue lueur d’espoir à l’horizon dégagé ; une lueur promettant de libérer les Connaissances douloureusement acquises lors de « descentes introspectives » ayant révélées des Secrets bien gardés. Le Sagittaire amasse dès lors toute la magie universelle découverte dans les cavernes souterraines et les grottes mystérieuses du Monde afin de proposer à l’humanité une quête d’élévation des Âmes et des Esprits.

Curiosité expansive et Logos universel

À l’instar d’un Mercure enflammé, les grandes envolées aventureuses du mental sagittarien nourrissent constamment une cérébralité faisant preuve d’une appétente curiosité pour les sujets les plus épatants. Boulimique du savoir, quelquefois instable comme un centaure déchaîné, il est habité – voire possédé aux dires de certains ! – par cet insatiable besoin de parcourir les enseignements d’intrépides Mentors comme de crapahuter aux quatre coins du monde à la recherche des Merveilles d’époques légendaires. C’est une « Formule 1 intellectuelle » capable d’assimiler des milliers d’ebooks en des temps records autant qu’un « Flash protéiné » toujours à l’affût du moindre « road trip » en préparation. Constamment en mouvement et pouvant s’ennuyer aussi rapidement qu’un Bélier embrasé, le Sagittaire est l’adepte sans limite du « apprendre encore et toujours plus ». La découverte, c’est son carburant vital, sa nitroglycérine neuronale, son dada absolu ! Sans cela, il dépérit vite, se laisse aller aux délires festifs à l’ivresse dionysiaque et ne cultive plus ses talents naturels. Même si Jupiter – Maître du Sagittaire – est plutôt coulant et facilite la vie de ses rejetons, « qu’il s’endorme trop sur ses lauriers » et il pourra dire au revoir aux bienfaits réjouissants de son Dies Pater !

Alors, pour épancher sa soif de connaissances dépaysantes et de rencontres éclectiques, notre globe-trotter tout terrain a des dons sensationnels quasi-innés. L’un d’eux est celui permettant d’abolir une des frontières majeures des hommes et des femmes de cette planète, une barrière typiquement « babélique », source régulière de confusions entre les peuples : la division de l’humanité par la multiplicité des langues. Le Sagittaire, symbole de rassemblement, de compréhension et de respect des différences, a ainsi la capacité de traduire automatiquement n’importe quel dialecte croisant sa route, sans aucun apprentissage préalable, que celui-ci soit un patois local, un argot étranger, un jargon parlé ou écrit, une novlangue ou encore un langage symbolique antédiluvien !

Qu’il soit en peine jungle tropicale au contact des autochtones, qu’il fasse un trek au Machu Picchu pour sa thèse internationale sur les cités incas ou qu’il soit envoyé dans les Pyramides d’Égypte pour transcrire les derniers hiéroglyphes récemment découverts, un monde d’une incroyable richesse lui ouvre ses portes et dilate sa conscience. En l’occurrence, grâce à cette faculté interprétative instantanée, il n’y a plus aucune contrainte à ce qu’il puisse tout comprendre. Car il le devine très rapidement, comprendre une linguistique, c’est comprendre une histoire, une culture, une spiritualité. Et, par conséquent, l’avantage de pouvoir s’intégrer très facilement dans n’importe quelle communauté donnée ainsi que la possibilité d’avoir une vision globale de tout ce qui se trame sur notre belle planète Terre !

Traveler interstellar

Cependant, pour parfaire son nomadisme de baroudeur effréné, Jupiter a en réserve un autre super-pouvoir complétant parfaitement le « kit psychique » de l’explorateur accompli. Héritier chevronné de la mobilité véloce des Gémeaux, le Sagittaire est lui aussi une « fusée », un cheval de course, un pur-sang, il peut être partout à la fois ! Mais surtout, avec comme sixième sens une géographie spatiale avancée, il remplace aisément le meilleur des moyens de transports : son aptitude à s’orienter instinctivement et à se déplacer comme un danseur sous stéroïde fait de lui le téléporteur ultime !

Alors, bien sûr, ce n’est pas non plus le petit saut téléportatif à la mercurienne, car ce qu’apprécient vraiment par-dessus tout nos voyageurs invétérés, c’est de s’étendre, de s’étaler, de prendre leur place et leurs aises dans l’immensité des choses avec quelques fois, il faut bien l’avouer, d’envahissants penchants de conquistadors. Eux, ce qu’ils peuvent faire, c’est passer du carnaval de Rio de Janeiro à la savane africaine de Tanzanie en passant par une session surf sur les plages Australiennes avec un léger détour aux temples cambodgiens d’Angkor puis retour en province française pour un bon casse-croûte maison. Le tout dans une seule et petite journée et sans jet-lag psychique ! Et les meilleurs d’entre eux peuvent carrément faire un petit tour dans l’espace interstellaire avec escale sur les planètes de leurs choix ! Sachant en plus qu’ils comprennent spontanément les bruits bizarres et les sigles étranges du langage extraterrestre…

Pour s’instruire dans les facs d’un Univers en perpétuelle expansion, c’est quand même le top ! Mais il n’y a pas que nos anthropologues galactiques qui seront ravis de ce super-pouvoir. D’un enthousiasme débordant, le Sagittaire pris d’une solidarité exacerbée aimera également partager ses grands bonds sidéraux avec ses camarades d’un jour. Et oui, c’est qu’il est à même de téléporter des groupes entiers de personnes là où il le souhaite. En se tenant en cercle par les mains ou en générant de gigantesques « StarGates », il devient aussitôt le grand pontife de toutes les Odyssées !

Dès lors, organisateur d’exode spatial vers Jupiter, guide cosmique faisant la tournée des lieux mythiques d’Alpha du Centaure, téléporteur de matériel pour une mission scientifique située quelque part sur Andromède ou même « expéditeur à gages » envoyant ses « contrats » pour un aller simple aux confins d’une galaxie lointaine, tout le monde y trouve son compte. Enfin sauf les douaniers stellaires qui eux se sentent plutôt impuissants fasse à l’ouverture spontanée de nouveaux flux migratoires difficilement contrôlables ! De l’immigration massive au tourisme de masse, ce super-pouvoir non régulé risque même d’accroître une colonisation spatiale sans précédent. Vous l’aurez compris, avec le Sagittaire, tout peut prendre une autre dimension !

En outre, avec ses escapades d’envergures célestes, notre Indiana Jones omniluiguiste doué d’une capacité téléportative reléguant celle des Gémeaux au rang de « jouet », il va pouvoir en connaître un rayon sur les super-pouvoirs des citoyens de l’Univers. Mieux, riche de cette connaissance, lui-même sera capable d’accumuler un certain nombre de facultés « psy ». De la plus simple à la plus « exotique », l’archer des étoiles pourra avoir une incroyable diversité de « cordes à son arc ». Ultra-polyvalent, sa liste d’aptitudes extraordinaires pourrait tout bonnement être hallucinante et faire pâlir d’envie tous les signes zodiacaux un poil collectionneur (Taureaux, Vierge,…) ! Et puis même si l’énergie sagittarienne donne cet inéluctable désir à en imposer de par la variété de ses super-facultés, celui qui aura dépassé cette propension à la surenchère pourra accéder à des élans pulsionnels beaucoup plus subtiles. Ses motivations principales pourront alors se déplacer vers de nouveaux espaces. Bien que, finalement, ces nouveaux espaces lui permettront encore d’acquérir des super-pouvoirs toujours plus spectaculaires !

h

Démiurge à la connaissance intuitivo-holistique :

En relation avec des idées flamboyantes aussi vastes que le Cosmos lui-même, le Sagittaire est en formidable résonance synchronistique avec tout ce qui est de l’ordre de la « Méta ». Abonné aux « bancs universitaires » qu’il a réussi à atteindre à une vitesse inégalée et aussi télépathe qu’une jeune Gémeaux hyper-sociable, notre ardent penseur a en plus la facilité incroyable de pouvoir saisir la substance synthétisée qui constitue les différents égrégores alimentés par tout à chacun.

À l’évidence, il ne capte pas forcément le fonctionnement hyper détaillé des particularismes ou les rouages précis de telle « machinerie » – comme en Vierge – mais sa compréhension intuitive élaborée lui permet par contre de savoir spontanément quels sont les principes globaux régissant un « Tout ». Il est comme Jupiter, il ressent sans peine l’ordonnancement noosphérique des différents groupes humains.

Là est sa force. Connecté en permanence aux agrégats psychiques et mentaux de n’importe quelle communauté, il peut communiquer à distance avec elle, récupérer toutes les informations qui y circulent en son sein et en assimiler la teneur matricielle générale. Ainsi, le Sagittaire à la cognitivité ethnologique évoluée est culturellement imbattable ! Par exemple, il connaît illico presto la sociologie du « show-business » des grandes mégalopoles urbaines par la poignée de mains qu’il a eue avec un célèbre producteur pour le moins mégalo-excentrique. Mais aussi le contexte culturel et géopolitique dans lequel vit son interlocuteur sino-russe avec qui il discute depuis deux minutes ; les lois, les coutumes, les mœurs de telle tribu amérindienne aperçue dans un court extrait de reportage TV ; les préceptes dominants des pays du Moyen-Orient où il vient tout juste de se téléporter ; la métaphysique hindouiste suite à une rencontre avec la statue de Ganesh ; ou encore la théologie extraterrestre mondialisée d’une contrée planétaire par le biais d’un jovial « bonjour » d’un tout nouveau contact galactique ! Encore un avantage de poids pour s’intégrer n’importe où et tout comprendre !

Souverain séraphique

Mis à part le fait de satisfaire une érudition déjà gargantuesque et côtoyer les milieux souhaités, il est vrai, qu’au premier abord, nous ne voyons pas comment ce super-pouvoir peut servir les réels intérêts d’une ambition jupitérienne quelque peu phénoménale. Et pourtant, en réalité celui-ci est potentiellement surpuissant et largement à la hauteur de ses aspirations ! Connaissant les croyances, les concepts-clés et les « mythologies » de n’importe quel groupe abordé, il lui est finalement aisé d’en grimper les échelons sociaux au triple galop jusqu’à en être le parfait ambassadeur iconoclaste. À ce stade, il pourra même se faire passer pour un prodigieux démiurge puisque ces ébouriffantes super-facultés lui permettront d’invoquer les divinités protectrices des égrégores dominés. Rien de tel pour asseoir l’ordre systémique sur les communautés qu’il représentera le plus ou… pour donner davantage de puissance à son prosélytisme envahisseur !

Ainsi, à l’aide de leur télépathie socio-collective, les meilleurs d’entre les Sagittaires pourront magistralement influer sur des idéologies entières et en devenir les apôtres incontournables, les papes psychiques omnipotents, les Gurus totalement mystifiés, en un mot, les Zeus incarnés ! Comptons sur eux pour ensuite nous en mettre « plein les mirettes » dans un épique spectacle divin où les archevêques chrétiens feront appel aux anges-gardiens, où les maîtres-à-penser de la pop-culture incanteront des super-héros populaires, où les Druidesses de la nature accompagneront d’énormes cavaleries de Ents et où les moines taoïstes chevaucheront de fantastiques Dragons Orientaux !

l

Super-powers version extended :

Néanmoins, pour obtenir un léger haussement de sourcils du Panthéon des Dieux, il en faut toujours plus ! Et cela tombe plutôt bien puisque signe de démesure à tendance excessive, le Sagittaire n’a pas vraiment de problème pour en rajouter des tonnes ! Semblant privilégié par l’Olympe en personne, il n’est pas du genre à hésiter montrer qui est le Big Boss du zodiaque. Et ce même si il lui faut parfois en passer par des coups de bluff dont on se rappellera encore le siècle prochain ! À l’évidence, en bons jupiteriens fanfarons, certains Sagittaires ont suffisamment de culot et d’audace pour exploiter une de leur facette primesautière : celle portant à l’exagération, à surjouer leur rôle et à gentiment abuser de leur propre nature. Pas de doute, en un claquement de doigt retentissant, ces pros du « gonflage magique » sont brillants pour tout décupler par un coefficient multiplicateur jamais vu ! Du gâteau amoureusement préparé par leur comparse Taureau à l’augmentation exponentielle de leur propre taille en passant par l’accroissement éléphantesque de leurs facultés psy, ces sortes de Shazam surchauffé ont le considérable atout de pouvoir absolument tout agrandir en proportion XXL !

À l’image de Jupiter, planète la plus volumineuse de notre système solaire, d’autres vont même jusqu’à se polariser exclusivement sur la « partie animale » de leurs « corps centauriques » afin de devenir des bestiaux à la forme gigantissime ! Toutefois, ne tenant plus en place et aveuglés par l’opulence et un insouciant épicurisme, ces goulus Obélix deviennent ces sauvageons orgiaques peu réfléchis et ne jurant que par la satisfaction d’une jouissance physique perpétuelle. Au bout du compte, capables de coupler leur super-pouvoir « grossissant » à un animorphisme scorpion, ces quelques « s’agite-terre » peuvent donc se transmuer en géant mastodonte défonçant à peu près tout sur leurs passages. Lourds, bruyants, bourrins, remplissant l’espace à n’en plus finir, incontrôlables, à ce niveau il n’y a pas de surprise : transformés en rhinos bulldozers, en King-Kong ou en élémentaux ubuesques, ils font de nos villes le théâtre en carton-pâte de leurs grandes fresques où ils peuvent enfin se libérer de leur titanesque claustrophobie ! C’est sûr que là « ça en jette en plus » et en impose à tous même dans les sphères supérieures des villégiatures divines !

Cependant, même si leurs réserves énergétiques sont impressionnantes et que leurs « folies des grandeurs » provoquent cet euphorisant frisson de surpuissance, l’effet de ce super-pouvoir ne peut malgré tout durer qu’un certain laps de temps. Un inéluctable « retour à la normale » d’une frustration aussi phénoménale que les dimensions atteintes. Au grand dam de ces sagittaires un peu trop zélés qui auraient aimé que leurs métaphoriques « ballons de baudruche » ne se dégonflent jamais !

Giga-puissance !

Si l’archétype « mi-homme mi-cheval » a une soif irréductible pour les plaisirs terrestres renvoyant à la mythologie fougueuse de sa nature symbolique, celui-ci peut tout aussi bien transposer cet appétit vorace vers une « nourriture » plus subtile, plus psychique, plus éthérée. Et ce n’est pas pour autant qu’il sera moins spectaculaire qu’un Goliath bien « tanké ». Au contraire ! Agrégateur de forces collectives éparses, le Sagittaire cyclopéen est à même d’unifier et de faire converger en lui tous les dons paranormaux des personnes situées dans sa portée afin de générer un seul hyper-méga-super-pouvoir complètement « amazing » ! Waouh !

Par exemple, avec l’aspiration des énergies léonines, virginiennes et verseaux en sa présence, il pourrait créer cette énorme boule de feu électromagnétisée à vertu guérisseuse à même de faire disjoncter une capitale de dix millions d’habitants autant qu’induire des ondes thérapeutiques dans toutes les formes de technologies. Accompagné d’un Gémeaux dans les souterrains infernaux du scorpion, il pourrait contrôler à distance de monstrueux Balrog tout en leur insufflant une souplesse et une rapidité hors-norme. Ou encore, entouré de Taureaux et de Scorpions, il acquérait une telle puissance sur les champs gravitationnels qu’il pourrait balancer l’équivalent de trois Tours-Eiffel à l’autre bout du pays ! Idéal pour rejouer son péplum préféré sur fond de musique dantesque et dont on est dorénavant l’époustouflant demi-dieu moderne !

Bon, évidemment, il faudra bien que ces Jupitériens à la frénésie surconsumériste fassent preuve d’un minimum de raison gardée capricornienne au risque sinon de tout faire péter dans de vrombissantes explosions ! À commencer d’ailleurs pour eux-mêmes. Trop sûr d’eux et surestimant souvent leurs degrés de maîtrise sur les méga-pouvois produits, ces champions de la bourde gaffeuse ne sont jamais réellement à l’abri d’une maladresse monumentale aux conséquences désastreuses. Avec un Sagittaire dans le coin non avare en démonstration grandiloquente, tout peut devenir en une fraction de seconde une Bérézina insensée et… largement « too much » !

Colère foudroyante !

Mais le plus dingue des super-pouvoirs sagittariens apparaît seulement lorsque les Sagittaires à la stature olympienne sont vraiment furax ! Animés d’un souffle subversif colérique, certains ont très bien compris que leur caractère tempétueux peut faire autre chose que de marcher sur des braises ou épater la galerie en jouant avec des chardons ardents. Ils savent qu’en s’emparant de leurs pulsions les plus destructrices, ils peuvent faire honneur aux courroux spectaculaires d’un Zeus survolté. Car impétueux, rebelles à toute idée de jouer les seconds rôles et n’en n’ayant jamais assez, ce que ces signes de feu veulent par-dessus tout, c’est être les égaux de leurs Pères Célestes, voire de leur piquer leurs Trônes ! Et ceux-là, certes plutôt rares, y parviennent ! Capables d’amplifier une surexcitation déjà impressionnante jusqu’à l’éclatement absolu, ces Sagittaires effervescents, qui ont le Jupiter des mauvais jours, savent eux aussi devenir les maîtres orageux de foudres tonitruantes ! Finies les simples petites fantaisies servant d’amuse-gueule divin !

Et encore, imaginons-les en duo avec le révolté Ouranos. Habités par d’énormes masses nuageuses noires-grises et du crépitement d’éclairs dévastateurs, des déesses de la Tornade et autres princes des Ouragans pourront déclencher d’immenses tempêtes magnétiques, générer des rafales de pluies torrentielles, créer de gigantesques cyclones, hurler d’assourdissants tonnerres, attirer des météorites à l’origine de feux de forêts endémiques ou encore invoquer des créatures typhoniques foudroyantes. En définitive, ayant des capacités démentielles sur les éléments météorologiques les plus débridés, ils seraient à eux seuls des facteurs de bouleversements climatiques incroyables ! De quoi, cette fois-ci, rivaliser vraiment avec les « Padre d’En-Haut » !

fgh

« Positive attitude ! » :

Quoi qu’il en soit, quand le Sagittaire n’est pas « en mode super-véner » et qu’il tend expressément vers une certaine forme de sagesse, celui-ci révèle alors ses abords les plus sympathiques. Après les orages viennent les éclaircies… et d’éventuelles nouvelles aubaines ! N’oublions pas que Jupiter est surnommé « le grand bénéfique » ou, en d’autres termes et pour la plupart d’entre nous, le plus « grand veinard de tous les temps » ! Avec Vénus en prime, ce formidable micropsychokinésiste à faire jalouser tous les insolents « Gontran Bonheur » de la terre a également un talent particulier pour décrocher les plus belles timbales. En effet, cette énergie sagittarienne un peu spéciale mais néanmoins très fructueuse, permet d’influer sur les ondes positives du chaotique hasard. Vous savez, celle qui offre la capacité de faire avec les mains des tours de passe-passe où les dés tombent toujours du côté en sa faveur. Les envieux seront aux aguets. Pourtant, restons agréables aux yeux de ces philanthropes « heureux comme Ulysse » car ils pourraient aussi nous aider à empocher le plus improbable des jackpots !

Transmetteur d’énergie providentielle

En tant qu’allié, confrère ou ami passager, sa générosité bienveillante est proportionnelle à ses désirs impérieux. C’est qu’un Sagittaire passionné, ça aime transmettre d’une façon ultra-positive son énergie herculéenne, son dynamisme abondant, ses engouements enfiévrés. Exalté par la propre alchimisation de ses leçons de vie en enseignements enjoués, son aura vivifiée émane cet optimisme contagieux source de tous les prodiges miraculeux ! Puis, porté par une fabuleuse chaleur du cœur, c’est l’Optimus Maximus du groupe à la pédagogie lumineuse : il est capable de propager une émulation vibratoire qui procure à tous une confiance en soi olympique ! Si il sait absorber toutes sortes d’énergies en lui pour engendrer de méga-pouvoirs uniques, il sait aussi ré-amplifier ses énergies pour ensuite les redistribuer aux autres.

À ses côtés, chacun ressent en lui cette montée psychique inouïe donnant cette force incommensurable qui permet d’exploiter toutes nos facultés extraordinaires « à leur charge maximale ». Et ainsi provoquer l’impossible, l’exploit, le record. Mieux, en sa super-présence quasi-divine, n’importe qui peut rehausser de plusieurs paliers sa baraka et démultiplier d’une manière faramineuse la puissance de tous ses supers-pouvoirs ! Au milieu de ses condisciples, un Bélier devient un guerrier à la force ultra-spectaculaire, un Cancer un colossal Titan de l’Atlantide, un Capricorne un immortel, un Scorpion heu, non, n’y pensons même pas ! Même seul face à ses ennemis, il n’est pas désemparé puisqu’il a une certaine maestria pour surcharger les super-pouvoirs de ses adversaires à l‘excès, jusqu’à ce que ceux-ci ne puissent plus maîtriser leurs aptitudes psy, deviennent totalement hystériques et partent en vrille dans un feu d’artifice hollywoodien rappelant bien une mise en scène typiquement jupitérienne !

Au bout du compte, un fédérateur Sagittaire de ce type à la tête d’une bande, et c’est l’assurance d’avoir un groupe « gonflé à bloc », galvanisé, surboosté, prêt à mettre le paquet, à donner le meilleur de ses possibilités, « à aller toujours plus loin, plus haut et plus rapidement ». Les sans-pouvoirs en ont désormais des géniaux et les autres qui en ont déjà passent à la vitesse supérieure en devenant hyper hallucinant. Avec lui, c’est toute l’assemblée qui se retrouve divinement à exprimer de supers super-pouvoirs ! En ce sens, indispensable parrain énergétique, les personnes accueillent toujours son arrivée comme l’annonce d’un événement heureux, une bénédiction, une providence. On comprend mieux pourquoi tout le monde l’acclame avec honneur et tapis rouge !

Pygmalion céleste

Le fin du fin est que si il est doué pour donner de l’ampleur aux plus merveilleux de nos potentiels, le Sagittaire l’est aussi pour réveiller notre foi en nous, aux autres et en la Vie. Disposant d’une sorte de précognition sociale lui venant tout droit des champs énergétiques érisiens (analogie à la Balance), il connaît instantanément chez l’autre quelle est sa voie à suivre au sein de la grande collectivité humaine. Ayant constamment à l’esprit la trame générale de contextes socio-culturels, il visualise tout de suite la mission de vie qui aura le plus de signification pour les individus : il sait où se trouve en chacun, de façon unique, le pont entre ce recherché épanouissement personnel et ce rôle à jouer dans le vaste monde. En définitive, c’est une véritable boussole psychique capable de nous indiquer notre bonne étoile. Surtout celle qui nous apportera le plus d’espérance. Les plus missionnés d’entre eux pourraient même avoir des dons de prophétisme sensationnels et ainsi découvrir le chemin étoilé de futures civilisations !

f

Les « contre-pouvoirs » au Sagittaire (signes lui faisant un aspect de carré) :

La Vierge

Déjà évoqués dans l’article sur « les super-pouvoirs de la Vierge », tout ceux qui l’ont déjà lu peuvent directement passer au passage suivant, les Poissons. Pour tous les autres, continuons la suite !

Les super-pouvoirs virginiens divisent, rétrécissent, purifient, focalisent, influent sur des dimensions imperceptibles. Tandis que les super-pouvoirs du Sagittaire rassemblent, élargissent, augmentent, surchargent, interagissent avec le grandiose, l’immense, le gigantisme de la réalité. Oui, ces deux signes ne sont pas en relation de tension pour rien et font bien référence à cette imagerie de « David contre Goliath » !

bigvssmallAinsi, l’argument de poids des super-facultés jupitériennes pour contrer ceux des Vierges est justement leurs possibilités « massives », imposantes, gargantuesques. Comme les Gémeaux, il faut à notre centaure écraser cette fourmi avant qu’elle ne puisse analyser quoique ce soit ! Première méthode : que notre Sagittaire se serve de son énergie amplificatrice pour « grossir » ses propres défauts ! Ce faisant, l’excessif du zodiaque donne du « grain à moudre » à notre moissonneuse psychique. Le temps que celle-ci trouve la faille au milieu de la vaste étendue des problèmes du Sagittaire et celui-ci aura suffisamment de temps pour se retourner d’une impasse virginienne trop étriquée !

La deuxième solution est encore plus simple : l’exotisme des super-pouvoirs sagittariens pourraient aisément désemparer notre Vierge qui n’aime pas du tout avoir affaire à ce qu’elle n’a pas l’habitude de rencontrer. Il suffit que ces super-pouvoirs soient trop différents, étrangers ou en dehors de ses champs de compétence pour qu’elle ait beaucoup de mal à s’adapter à ceux-ci. Atout substantiel pour le géant qui est capable d’accumuler des énergies dépaysantes mais incommodant celles de notre Vierge hyper-spécialisée. Finalement, elle ne saurait s’éloigner trop longtemps de ses repères pour poursuivre un Sagittaire explorateur. Si elle est obsessionnelle, elle n’est pas non plus assez aventureuse face un adversaire qui l’emmènerait vers des horizons inconnus !

741f741b7a64cf36d1fd9a631d3e20a1Quoi qu’il en soit, si le Sagittaire n’a pas trop pris au sérieux la menace virginienne ou qu’il n’a pas été assez réactif contre une Vierge n’attendant que son moindre faux pas, l’emprise Cérèsienne risque alors d’être fatale ! Quand notre Jupitérien ressent que ses capacités sont limitées, qu’il n’arrive plus à exploiter son plein potentiel, qu’il devient tout de suite moins confiant, moins fiable et donc maladroit, il est déjà trop tard ! L’étendue, la portée et la puissance de ses super-pouvoirs sont dès lors restreintes et diminuées par notre Vierge. Une angoisse cyclopéenne à rendre notre Sagittaire complètement hystérique, mais qui ne changera strictement rien à sa nouvelle condition d’amputé !

À partir de là, malgré la débauche de super-pouvoirs qu’il a en sa possession, la studieuse Vierge aura tout le loisir de trouver « le détail qui tue » et qui fera écrouler tout l’édifice psychique et physique du Jupitérien. Un Sagittaire, c’est pourtant nativement enthousiaste et il en faut vraiment beaucoup pour le miner, mais pris dans les filets d’une Vierge pointilleuse et obnubilée à poursuivre ses desseins, il pourrait effectivement être épuisé, amoindri, pessimiste, en un mot, vulnérable ! Entre l’éléphant et la petite souris, chacun a finalement sa chance de pouvoir vaincre l’autre !

Les Poissons

Par rapport à la Vierge, les contre-pouvoirs opposant les Poissons et le Sagittaire sont nettement moins flagrants tant les deux signes ont de points communs, dont le premier est celui de partager le même régent planétaire, Jupiter himself. Comme lui, ces deux-là ont les même tendances « expansives ». Avides de tout, d’espaces, de lointains, de spiritualité, d’absolu, d’expériences « holistiques », de diversités, de synthèses, de connaissances mirifiques, ils se comportent souvent, dans de nombreux domaines similaires, comme des pieuvres géantes engloutissant tout sur leurs chemins ! Ainsi, connaissant bien la nature de son rival par réciprocité, chacun va se servir exactement du même processus jupiterien pour dérouter l’autre : le phénomène des projections amplificatrices !

Face aux Sagittaires les plus séditieux et sans réelle stabilité psychique, les Poissons exploitent des super-pouvoirs totalement à l’opposé de ceux utilisés par la Vierge. Au lieu de chercher à réduire le potentiel sagittarien à tous prix, nos illusionnistes vont au contraire profiter de certains défauts agaçants du Sagittaire : les excès, l’hystérie, la colère, les prétentions. Et les Poissons savent parfaitement s’y prendre pour le mettre en pétard puisque si ils ont ensemble des points communs, ils ont aussi d’énormes différences ! Insaisissables, incompréhensibles, invisibles, flous, sans buts ni cohérences, les Poissons ont tout ce qu’il faut pour narguer un Sagittaire en quête de sens. Rien de tel qu’une anguille lui glissant constamment entre les doigts pour le rendre complètement « maboul » ! Attendant alors gentiment que ceux-ci s’échauffent jusqu’à « montrer les gros muscles » de leurs super-pouvoirs, les Poissons n’entreront véritablement en scène qu’à ce moment propice où ils n’auront plus qu’à « ajouter cette goutte d’eau qui fera déborder le vase » ; cette goutte d’eau psychique qui « enflera » les super-pouvoirs du Sagittaire, déjà en pleine crise de nerfs, jusqu’à l’éclatement dissolutif, la folie hémorragique, l’hypertrophie mortelle !

Contre des Poissons très malins, un Sagittaire trop agité, c’est du pain béni : sa super-connaissance devient tellement embrouillée qu’il en perd la raison, sa capacité téléportative s’emballe trop et l’envoi dans un néant sans repères et sans possibilités de retour, sa transmission d’énergie commence à être trop forte et parasite tous ses alliés par surchauffe psychique, etc. Mais ce n’est pas tout. Nos faiseurs de mirage peuvent également appâter dans leurs pièges des Sagittaires trop pressés d’accroître leurs super-pouvoirs. Aspirant à « toujours plus », ceux-là pourront être attirés par les illusions neptuniennes qui promettent de réaliser leurs « rêves de grandeur ». Toutefois, une fois sous cette emprise psychique, ces Poissons les vaincront alors de la même manière que les autres : en alimentant leurs chimères jusqu’à l’overdose !

Dans les deux cas, les contre-pouvoirs de l’axe Vierge-Poissons sont redoutables mais avouons-le : faire imploser sous ses boursouflures un poids lourd se croyant justement en supériorité de par des super-pouvoirs « plus-que-mastoc », c’est quand même un sacré argument assommant ! Même sa potentielle puissance physique décuplée ne sert à rien contre un ennemi s’évaporant en deux temps trois mouvements. Opposé à lui, notre centaure est comme un « moulin à vents » : il se débat dans le vide à donner des « coups d’épées dans l’eau » ! Pourtant, face à un Sagittaire équilibré, dans la maîtrise de ses propres excès et cheminant vers la sagesse, c’est une toute autre histoire. Dans cette circonstance, la plupart des Poissons le savent, il vaut mieux prendre la fuite ! Car un chevalier paré à toutes perturbations psychiques peut, cette fois-ci, inverser la tendance et à son tour appuyer sur les faiblesses neptuniennes grâce aux mêmes super-pouvoirs jupitériens que son adversaire.

Ainsi, les Poissons n’ayant pas pris la poudre d’escampette se risqueront au plus grand des dangers sagittariens : leurs illusions, leurs instabilités, leurs réceptivités, leurs dépendances seront exagérées, amplifiées, « grossies » jusqu’à ce qu’ils n’envisagent plus que la seule perspective du suicide ; leurs super-pouvoirs de volatilisation seront exacerbés jusqu’à les faire disparaître définitivement de notre réalité ; leurs extrêmes empathies et leurs esprits de sacrifice seront intensifiés jusqu’à ce qu’ils soignent leurs propres opposants ; etc. Confrontés à ce type de Sagittaire, les talents psychiques des Poissons deviennent leurs propres failles et potentiellement le chemin le plus sûr vers leurs propres anéantissements !

f

L’évolution des super-pouvoirs Sagittaire:

Le Sagittaire est la promesse de l’Apôtre poursuivant cette fabuleuse Marche métaphysique qui nous échappe tous un peu. Dès lors, nourri de cette puissance de la Pensée, il devra utiliser ses super-pouvoirs pour impulser massivement ce goût de la Connaissance. Une Connaissance qui élève les esprits, œuvre à une camaraderie planétaire et libère de toutes les grandes ignorances asservissantes. En cela, la sagittarienne flèche enflammée est là pour nous montrer ce qu’il y a de meilleur, de positif, de lumineux dans chaque chose, chaque être, chaque culture, chaque civilisation. De plus, épaulé par Jupiter, ces formidables Enseignants Célestes seront partout présents dans le Cosmos pour que n’importe quelle entité puisse trouver sa Foi et sa manière de s’intégrer à l’Énergie Universelle.

De même, l’essor sagittarien impliquera que, voyages intérieurs et périples à travers les galaxies, nous amènent à développer de colossales facultés amplificatrices afin que nous devenions nous-mêmes, où que nous allions, sources de jovialité collective et d’abondance matérielle. Alors, peut-être parviendrons-nous à réaliser le but ultime des super-pouvoirs du Sagittaire : la réunification du Corps et de l‘Esprit, de la Matière et du Ciel, du Cheval et de l‘Homme, tel un Chiron sublimé, chef des Centaures, éducateur d’Achille et découvreur de la panacée. Ainsi, merveilleusement ancré sur Terre et la tête dans les Étoiles, le Sagittaire accompli ne fera pas que viser la Sagesse capricornienne

sdf

Retour aux autres super-pouvoirs du zodiaque ici.

Accès aux technologies Sagittaire du futur ici.

jl

Guillaume Cosnier – Tous droits réservés sur le texte.

www.cinquiemesoleil.com

fgh

Crédits illustrations et photographies : Jason Behnke, Florent Llamas, Vanleith, Kowerallen, Diego Ocunha, Michael Komarck, T1na, Shiprock  Pinterest,  Google Image, communauté Deviant Art.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Participez à la vie du blog !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.