Les super-pouvoirs des Poissons !

Ça y est ! Une partie de l’humanité a réussi à exploiter ses facultés paranormales jusqu’à ce qu’elles deviennent de véritables « super-pouvoirs ». Alors, quels sont les super-pouvoirs archétypaux du signe qui symbolise l’énergie des Poissons ?  Mysticisme guérisseur, hydrokinésie époustouflante, invisibilité intégrale,… Lisez la suite du premier volet de notre méga-dossier !


Suivre les flux ineffables… :

L’énergie « Poissons » symbolise cette poésie à la fois mélancolique et enchanteresse où tous les processus cycliques parviennent à leurs inéluctables conclusions. Exactement comme à l’orée du Printemps, les premières fontes des glaces annoncent le dégel de la Nature, la fin d’un cycle global et l’émergence d’une prochaine renaissance. Ainsi, après avoir ouvert des brèches dans les cristallisations collectives par des projections idéalistes et des « dynamites sociales », les ébranlements Verseaux laissent place aux fatales érosions neptuniennes : les Poissons engloutissent définitivement de leurs énergies universelles tout ce qui est devenu un frein au déversement de nouvelles vibrations cosmiques.

Leurs eaux symboliques sont là pour répandre partout les élans visionnaires uraniens bien que cette fois-ci, il n’est plus question de le faire avec des « éclairs foudroyants » revendicatifs. Dorénavant, les utopies les plus merveilleuses infusent le monde via des vagues d’amour incroyables, des torrents de compassion et des déluges de prières venant tout droit du cœur. Une lumineuse façon pour les Poissons de clôturer des cycles en vue d’en commencer d’autres.

Quoi qu’il en soit, inspirés par l’indescriptible et les mystères insondables de l’âme, les Poissons nous invitent à voguer sur les magiques flots neptuniens, où l’imaginaire est roi et les errances nombreuses, puis à plonger dans les profondeurs océaniques de nos inconscients, à s’expanser dans les mers stellaires de nos êtres divins et à ressentir au fond de nous la formidable et poignante unicité du spiritus mundi (Esprit du Monde). En Poissons, l’appel des douces trompettes marines à quitter la terre ferme pour explorer l’illimité, l’intangible ou encore l’étrange, est magnétique, quasi-irrésistible, absolu. Pourtant, portées par ces attirantes et fantastiques effluves, nos barques se retrouvent alors parfois facilement perdues dans les brumes de la vie.

Ici, dans cet Ailleurs, il n’y a plus de cartes, plus de repères, plus de bouées jetées à la mer. Avec Neptune à la barre, seule compte désormais l’intuition légendaire du navigateur, la foi ardente du pèlerin et la miséricorde réconfortante de l’humble. L’ultime saut de l’ange, hors de toute frontière, demande non plus – comme en Verseau, le signe précédent – de s’affranchir à tous prix de « forces supérieures », mais au contraire de totalement s’y fondre dans un lâcher-prise extatique et courageux. C’est la secrète puissance introspective des Poissons qui, même seuls comme des grains de poussières égarés dans l’immensité du cosmos, permet de percevoir et de vivre avec ferveur ce lien indicible aux égrégores psychiques, aux musiques célestes, au Tout.

g

Ψψ :

Avec ses allures de chaman à la fois ici et autre part, la progéniture de Neptune est réputée pour avoir un troisième œil bien ouvert et un talent surnaturel pour développer de spectaculaires perceptions extra-sensorielles. Channel sensible ou grand marabout des arts divinatoires, le sujet « psi » par excellence, le médium parmi les médiums, vous l’aurez compris, c’est lui, le Neptunien ! Bon certes, entre les visions prophétiques lors de transes subites, le marc de café qui annonce une journée orageuse sur Vénus et la lecture d’entrailles d’animaux morts indiquant le sort d’un Pléiadien, ils paraissent un peu « stranges » et déconnectés du réel nos Poissons. Mais c’est aussi pour cela qu’ils détiennent la palme cognitive des « ultra-psychiques ».

Baignant dans l’occultisme le plus énigmatique et habitués à la paranormalité depuis le berceau, les Poissons n’ont donc pas vraiment de problèmes pour aviver leurs gigantesques potentiels psychiques. Au contraire, c’est la mascotte, l’emblème, l’icône, l’égérie des phénomènes inexpliqués, des « abracadabras » déroutants et des prodiges insolites. Tous les autres signes du zodiaque, du Bélier au Verseau, sont d’ailleurs quasiment obligés d’éveiller leur part neptunienne pour « activer » leurs dons « psy », leurs particularités extraordinaires et leurs super-pouvoirs. En revanche, les Poissons n’ont pas forcément la nécessité de vivre une transcendance osmotique pour développer leurs talents puisque, comme dans une géométrie fractale, ces Princes de la psyché peuvent tout aussi bien récapituler en eux toutes les énergies du zodiaque !

Polymorphisme psychique dans tous ses états

Des Gémeaux, les Poissons vont par exemple récupérer leur plasticité hyperlaxe à même de rendre le corps élastiquement déformable, ultra-souple et méga-extensible. Grâce à une partie des molécules gémélliques dans le sang, ils ont de quoi devenir très tôt des spidermans contorsionnistes se faufilant partout, sur lesquels rebondissent les balles de leurs ennemis et se dédoubler tout en restant en mode caméléon en cas de coups durs. Détonnant ! Et les Poissons peuvent ainsi « hériter » aisément de tous les autres signes ! Du Cancer, ça sera ses rêves prémonitoires, son influx onirique et sa magie de la Nature ; de la Balance, sa capacité à changer d’apparence en un claquement de doigt ; du Sagittaire, sa conscience élargie, ses facultés XXL et le fait de pouvoir se téléporter à l’autre bout de l’univers  ; du Scorpion, la possibilité de se mouvoir tranquillement dans l’au-delà et sa maîtrise ésotérique des arts sombres, comme la sorcellerie, le vaudou ou le métamorphisme animal ; du Capricorne, son aura anesthésiante.

En bonnes « éponges astrales », les gènes Poissons sont comme « infusés » par les spécificités du zodiaque entier. Tout-inclusifs, inclassables, éclectiques, malléables à souhait, ils disposent alors d’un très large panel d’aptitudes psy, autant en nombre qu’en variété ou en puissance. C’est là où nos anguilles favorites sont déconcertantes : elles savent à peu près tout faire en la matière. Et c’est même exactement pour cette raison que l’on peut avoir du mal à identifier clairement un type « Poissons » en tant que tel. En fonction des situations, ils peuvent très bien mouler leurs compétences à la sauce mercurienne que de se diluer la seconde d’après dans un archétype plus saturnien. Multi-faces incroyables, les Poissons à tendance sacrificielle ont même des organismes qui s’adaptent automatiquement aux circonstances pour sauver la vie des gens ! Lors de catastrophes aériennes, des ailes géantes apparaissent instantanément dans leurs dos. Quand il s’agit de noyades, leurs peaux se recouvrent d’une armure d’écailles. Dans tel autre contexte, leurs corps s’alchimisent en eau pour absorber des impacts, puis des bras supplémentaires se mettent à pousser, etc. Leurs manifestations corpo-secouristes semblent infinies !

Ainsi, au plus jeune âge, certains d’entre eux savent déjà comment faire fructifier les super-pouvoirs de tout le patrimoine zodiacal ! Mais là où ces Poissons sont encore plus formidables, c’est lorsqu’ils sentent que leur propre fin est venue. Dans ces cas-là, dans une sorte d’adieu et un ultime don de soi, ces philanthropes de l’âme peuvent transmettre, dans un dernier soupir, tous leurs super-pouvoirs aux gens situés alentour ! Et, comme nous venons de le voir, Dieu sait que leurs super-pouvoirs peuvent être immodérément nombreux ! Ah oui, on les pensait vulnérables, fragiles, presque sans ressources nos petits Poissons, mais en réalité, dans le domaine, ils sont tel un Neptune régnant sur la Mer, sans concurrent véritable et d’une puissance inégalable.

fgh

« Au large… Aquaman ! »

Comme chaque tribu du zodiaque, les Poissons ont malgré tout leur élément fétiche. Ici, personne n’en sera vraiment surpris, c’est évidemment l’Eau. L’eau des grandes étendues océaniques, l’eau des profondeurs, l’eau à l’origine de monstres marins à la morphologie démente, l’eau où les bateaux coulés reposent encore ! L’harmonie de l’univers aquatique éveille ainsi les sens des Poissons. Leurs super-pouvoirs sont même amplifiés\activés\retrouvés lorsque leurs peaux effleurent l’eau salée, exactement comme Poséidon trouve toute sa splendeur dans ses valses tempétueuses avec la mer.

Nos médusants Aquamen sont donc à même de développer pieds et mains palmés, branchies et chevelures algues vertes, nage hyper-rapide et respiration amphibie, mais aussi de répondre à l’appel de dauphins-surfeurs ou de ressentir jusque dans leurs tripes coraux, coquillages et crustacés. Et puis bien sûr, une fois bien assimilés aux milieux des océans, leur fantastique télépathie marine leur permet des choses incroyables. Soigner des baleines à distance, prendre la tête de grands requins blancs, tourbillonner parmi des bancs de pieuvres mortelles, leur est aussi plaisant que de promener leur chien ! Mais les meilleurs Plongeurs de l’extrême, les Barbes Noires des Caraïbes, les Néréides des mers, les Héros de la faune abyssale, vont encore plus loin. On le devine d’avance, ceux-là ont vraiment le Neptune dantesque ! Ils peuvent autant invoquer de ravissantes sirènes aux milles pouvoirs tentateurs que se trouver à dos de Kraken géant ou se transmuer eux-mêmes en de terrifiants Léviathans ! Heu, finalement, vous êtes toujours bien sûr de vouloir faire cette croisière dans le Pacifique ?

Même au cœur des grandes cités urbaines – côtières ou non – ces Poissons n’en sont pas moins spectaculaires : ils ont en outre éventuellement le don de faire tomber la pluie ! Et en quantité. Du genre à faire rougir tous les dieux et déesses de la mousson ! Alors évidemment, il vaut mieux éviter de les mettre en pétard parce que, généralement, le petit brouillard épais qui répand son boxon dans les villes n’est qu’une petite mise en bouche comparé à la fête aux typhons que nos adorateurs de la Trempette peuvent nous préparer en quelques incantations faramineuses !

Avec eux, vigilance aux tsunamis avec des vagues de 30 mètres qui se fracassent sur les immeubles, aux inondations où on fait du radeau entre les toits des maisons et aux crues historiques. Toutefois, soyons rassurés. Lorsqu’ils sont d’un calme méditerranéen, les Poissons ne dérogent pas à leurs habitudes, ils restent au service de la communauté. En période de sécheresse, de disette agricole ou tout simplement pour accroître la fertilité des terres virginiennes, nos faiseurs de pluie sont même accueillis et bénis comme le Messie en personne ! D’ailleurs, certains sont tellement en affinité avec l’eau que leur magnétisme avec ce fluide est juste inouï. Imaginez-vous, leur hydrokinésie peut transformer les impressionnants rouleaux des plages australiennes en forme de créatures légendaires et, à l’inverse, si ceux-ci vous touchent, c’est vous qui pourriez être hydromorpher en flotte dans un beau goulgou finissant en splash ! C’est maintenant une certitude, les Poissons sont… « liquéfiants » !

g

Dans les Limbes :

Maître-nageur parapsychique et voyageur astral, celui que l’on prénomme le Mystique Sans-Visage peut être aveugle, avec une bandelette sur des yeux éteints, il voit malgré tout le plus important pour lui : l’Invisible, les matrices d’énergie qui unifient tout entre elles, les espaces immatériels, les autres « mondes », indécelables aux sens ordinaires. En réalité, constamment aligné sur ces dimensions particulières, il ne fait pas que les observer. Il peut aussi y projeter son esprit, y invoquer son double aurique et ainsi interagir avec ces créatures et ces peuples mouvants, irréels, imaginaires. Pour ces Poissons, dire bonjour aux ectoplasmes, jouer à cache-cache avec des fantômes défunts, partir à l’aventure avec des aliens, se fondre en des entités éthérées et trouver une sorte de grâce au sein de ces univers étranges, bizarroïdes, peut-être même complètement fantasmagoriques, c’est aussi simple que de suivre le flux respiratoire de l’expir et de l’inspir dont nous avons tous besoin sur la planète bleue.

Cependant, la fille un peu « spirit » du coin, qui a déjà réussi depuis belle lurette à faire ces « sorties hors du corps » pour traverser toutes les infra-sphères et tous les supra-mondes possibles, elle ne se contente plus de ces naturelles projections dimensionnelles, de ces petites balades astrales, de ces dédoublements sur d’autres plans d’existence. Non, ce qu’elle vise très rapidement, c’est le prochain palier de l’échelle « Poissons » : acquérir la faculté de se volatiliser physiquement quand bon lui semble, tel un Diablo insaisissable ! Disparaître, comme ça, pouf, sans raisons, sous notre nez, pour rejoindre on ne sait quelles profondeurs intangibles, puis réapparaître sur Terre au bout de quelques jours, c’est son trip ! Et encore, ça c’est pour les Poissons un poil ancrés et attachés à notre bonne vieille 3D. Parce que les autres neptuniens, nettement moins à l’aise avec les conditions d’ici-bas, ils n’hésitent pas une seule seconde à quitter le navire à la moindre difficulté terrestre et à larguer définitivement les amarres de notre monde au profit de ces soi-disant dimensions merveilleuses. Eux, quant ils fuguent, c’est pour rallier l’au-delà !

Insaisissable

Mais en l’occurrence, à force de côtoyer des puissances spectrales davantage que les humains, certains Poissons réussissent à devenir littéralement comme elles ! En soi, rien d’impressionnant, vu la nature inhérente de ces dimensions mystérieuses. Sauf que ces Poissons-là savent parfaitement se « spectriser » au sein même de nos chers petites contrées verdoyantes bien denses et consistantes. Ainsi, pris de panique, en émoi ou en pleine cavale fugitive et nos Poissons troquent en un instant leur « vêtement corporel » pour une forme brumeuse, quelque peu flippante et constamment voilée d’un obscur brouillard augural. Souvent craintifs, frétillants comme des ablettes et aussi réactifs qu’une proie sous le regard acéré de son chasseur, ils sont du genre à passer d’un état physique à un pur état évanescent (et vice-versa) pour un oui ou pour un non, et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !

Bien sûr, les Poissons les plus timides, adulateurs de l’anonymat sans concessions et horrifiés à l’idée d’être vus même sous l’apparence d’une vague fumée enveloppante, sont encore plus extrêmes que les castes scorpionnes pourtant déjà expertes quand il s’agit de se planquer quelque part. Vous connaissez l’homme-invisible avec ses célèbres lunettes noires, son imper’ et son chapeau ? Et bien voilà, Neptune octroie à nos sensibles effarouchés le super-pouvoir de faire exactement pareil ! Nul doute que cette manière d’être incognito est pour eux le camouflage ultime !

De la sorte, qu’ils se volatilisent dans une foulée de l’ombre en ne laissant sur leurs passages que tourbillons de vapeur d’eau et émanations de gaz inconnus, qu’ils fassent disparaître comme par enchantement les armes de leurs ennemis ou qu’ils traversent murs, obstacles et gens en se prenant pour les Jumeaux pâlots de Matrix, les Poissons sont les rois de la furtivité, les champions de l’escapade, les pros de l’évasion, les divins maîtres de la dérobe.

Rien ne peut les contenir, ils échappent à tout, aucune barrière ne leur est infranchissable, ils sont comme de l’eau qui file entre les doigts. Défiant toutes les prisons du monde, nos claustrophobes sont imprenables, ce sont de véritables « passe-muraille » sachant se faufiler, s’esquiver, se « glisser » là où personne ne peut aller. Sans approches particulières, impossible de ne pas les faire fuir dans les limbes ! Et puis, symbole même de l’abrogation de toutes les limites matérielles, même après leurs morts, les Poissons peuvent conserver leur corps translucide et continuer leurs déambulations fantomatiques parmi les vivants. En prime, si nos super-agents 007 cherchent à se sortir d’imbroglios et d’impasses liés aux histoires incompréhensibles des services secrets de l’astral, ils ont encore d’autres atouts : à leur contact, ils peuvent aussi rendre invisibles leurs alliées et dissiper dans l’inconnu leurs adversaires ! De quoi rendre absolument barjot tous les autres signes du zodiaque!

g

Psycho-vrillé !

Ah ça, nous rendre chèvre, c’est même une de leur spécialité-maison ! Enfin les Poissons ont surtout un talent naturel pour qu’eux-mêmes perdent la boule de mille et une manière ! C’est que l’énergie neptunienne reste malgré tout assez délicate à gérer convenablement au quotidien. Elle est si puissante que ceux qui la reçoivent peuvent en être parfois très… perturbés ! Au point d’abandonner toute idée de canaliser des capacités paranormales spécifiquement « Poissons ». Les uns se repolarisent alors entièrement sur le signe d’en face (la Vierge) en développant des super-facultés Cérésiennes plus « terre-à-terre », plus logico-mathématiques et, en un sens, plus rassurantes. C’est d’ailleurs à s’y méprendre : si la Vierge peut très facilement se métamorphoser en Poissons un peu frappadingue, les Poissons sous camisole chimique ressemblent quant à eux comme deux gouttes d’eau à leurs consœurs virginiennes. On y voit que du feu, c’est beaucoup plus répandu qu’on ne le pense et ça peut tromper le premier chaland venu !

Quant aux autres, certains se laissent tout simplement déborder par leurs propres aptitudes psy, comme un homme à la dérive. Leurs super-pouvoirs sont dans ces cas-là en « roue libre », ils n’ont plus aucun contrôle dessus, ceux-ci agissant tout seul de façon totalement désordonnée et en fonction des interférences du moment. C’est le saut téléportatif qui se met systématiquement à déconner en vous envoyant en exil sur une planète-prison abandonnée. C’est l’invisibilité qui se déclenche quand ça lui chante et qui fonctionne à moitié dans un grésillement constant. C’est une fusion imprévue avec des entités malignes. C’est le sort de soin qui génère sur des malades un coma généralisé ou une prolifération de kystes. C’est encore la vision intermittente et faussée de l’idylle romantique avec la Rihana de Neptune. En somme, même avec des Poissons à priori calmes, posés et peinards à buller dans leur coin, il y a toujours une forte probabilité à ce qu’il y ait du parasitisme dans l’air…

Delirium !

En outre, dès que leur sixième sens déraille, c’est aussi tout leur entourage qui trinque. Influencés par leur propre état psychique instable, ces Poissons troublants entraînent également avec eux tout leur environnement dans les méandres de la folie dégénérescente ! À leur arrivée dans un endroit, et à leur propre insu, certaines choses commencent à se dérégler, des événements vraiment bizarres se produisent, des personnes normalement consciencieuses se mettent à avoir un comportement de plus en plus dérangeant, décalé, « sans filtre », « no limit ».

Ils montent par exemple à bord d’une voiture de rêve et celle-ci devient aussitôt une épave immonde. Ils s’incrustent dans une fiesta privée, avec villa et piscine, mais la soirée finit dans une débandade angoissée de par un lieu se transformant progressivement en palace hanté envahi de fantômes complètement déchaînés. Ils débarquent un peu par hasard dans un festival culturel et d’un seul coup l’hypercréativité de tout le monde fait un pic, comme si toute l’assemblée était sous perfusion LSD, bien qu’au bout de quelques heures, tout se termine en déglingue totale !

Être en compagnie de ces Poissons qui donnent toujours l’impression d’être un peu « bancal », jamais bien droit, invariablement tordu, souvent « à l’arrache », c’est comme prendre des champi’ hallucinogènes ! La réalité se déforme constamment, l’étrange fait sans cesse irruption, le « too-much » prend racine, le hors-norme se banalise ; l’incohérence, l’inadmissible, l’asymétrique se mue en nouvelles règles à faire flancher les Verseaux les plus barrés et les Vierges les plus folles. C’est dire !

Mais être avec eux, c’est surtout le risque à ce que les super-pouvoirs de chacun partent en freestyle complet ! Les feux d’artifices à la boule de feu du Lion partent systématiquement de traviole. Les Gémeaux déclenchent des fous rires à répétition impossible à contenir. Les Béliers dégomment leurs voisins pour le plaisir, font des trous dans les murs et refont la déco’ en rouge. La Vierge rétrécit ses potes pour faire ‘muse-‘muse à Mario Kart avec les fourmis. La Balance relooke les gens dans une euphorie telle qu’elle leur fait changer d’apparence physique toutes les minutes, ce qui donne lieu à un déjanté bal masqué kaléidoscopique. Et le Capricorne se débride et se met à « freezer » n’importe quoi, n’importe qui, n’importe comment ! Ainsi, laissons ces Poissons-là zoner toute la journée dans la rue et la ville se transformera en un irrémédiable bordel anarchique, un gigantesque défouloir chaotique, un lieu de dépravation et de décadence sans possibilité de retour à un quelconque semblant de normalité !

« Friture sur la ligne ! »

Éventuellement bannis dans des geôles-poubelles pour ces raisons, il y a néanmoins toujours des Poissons qui réussissent l’impossible. Peu nombreux, ceux-là parviennent malgré tout à remonter la pente et finalement à « endiguer » leur tumultueuse énergie neptunienne. Dès lors, après les multiples déboires dû à des super-pouvoirs capricieux, ils sont à même de maîtriser ce qui était auparavant une faiblesse voire une tare : la distorsion psychique. À partir de là, la proie facile, ce n’est plus le Poissons que l’on aurait pu penser perdu à jamais dans les gouffres de ses propres débâcles, mais bien nous ! En face d’eux, le « fading » s’immisce automatiquement dans nos psychés, les perceptions sensorielles deviennent brouillées, la confusion s’installe profondément dans nos esprits, les super-pouvoirs se mettent à cafouiller au max !

Devenus les serviteurs de la chimère, les marchands de sable aux promesses irrésistibles, les artistes-envouteurs ouvrant la boite à fantasmes, les errants jeteurs de troubles, ils savent désormais se servir de l’état quasi cacophonique qu’ils provoquent chez autrui pour pirater nos réalités, manipuler nos rêves, exploiter nos inconscients.

Une fois psychiquement détraqués, infiltrés dans nos têtes et donc à leur merci, c’est trop tard ! En un clin d’œil, ces Poissons sont ensuite les champions pour vous faire croire que vous êtes en ce moment-même en train de siroter votre cocktail préféré sur une île paradisiaque avec plage de sable fin, cocotiers et eau turquoise, alors que vous êtes surtout en pleine banlieue parisienne à vous faire sillonner votre compte en banque ! Le leurre aurait pu être différent, cela n’aurait rien changé puisque celui-ci est toujours adapté à nos attentes les plus secrètement désirées.

Mais que ce soit pour extorquer de l’argent, détourner l’attention d’un ennemi ou encore servir les objectifs d’une cause qui nous dépasse, certains Poissons sont encore plus radicaux dans leurs méthodes : ils exacerbent à distance nos petits plaisirs jusqu’à l’overdose sans que nous nous en rendions compte une seule seconde ! Depuis le regard croisé avec ce genre de Poissons, untel commence à boire sa petite fiole de whisky pendant le boulot et sombre dans l’alcool, un autre s’endette à vie en devenant accro aux sex-shops, pendant qu’un autre a été retrouvé mort seul dans sa chambre parce qu’il jouait nuit et jour à World of Warcraft !

À l’évidence, de façon très similaire au Cancer, ils n’ont aucune difficulté à avoir l’emprise psycho-émotionnelle sur les individus. À la différence près, somme toute colossale, qu’ici l’emprise peut concerner plusieurs personnes en même temps. Un Poissons à l’œil convulsé, la peau moite, flottant un peu dans les airs et tournoyant sur lui-même dans un delirium sans fin, c’est sans doute un charismatique compositeur-illusionniste à la source d’un phénoménal mirage collectif !

Les plus puissants d’entre eux pourront autant générer sur les capitales du monde d’énormes « bad trip » en rameutant des tréfonds toutes les terreurs refoulées de nos sociétés occidentales que maintenir amorphe des millions de personnes en superposant à leur sens une matrice hollywoodienne imaginaire, captivante et à fort sensationnalisme. En l’occurrence, ceux-ci ont entre leur main la possibilité d’enfermer des populations entières dans des prisons artificielles et illusoires comme de répandre des paniques schizophréniques massives sur fond d’Hara-Kiri mondial. Et oui, un Poissons en pleine possession de ses moyens, c’est finalement encore plus dangereux qu’un qui ne l’est pas ! Prions alors, mes frères et sœurs, pour la venue de ces neptuniens imprégnés de bienveillance…

f

Reliance osmotique :

Si vous apercevez aux abords d’un rivage caché un jeune enfant en position du lotus, avec des dreamcatchers en guise de pendentifs, des plumes d’oiseaux rares dans les cheveux, entouré de halos de fumée d’encens et de boules de cristal en lévitation, que celui-ci est de plus en pleine osmose avec l’environnement et les êtres féeriques qui s’y trouvent, et que, malgré votre approche pourtant discrète, le bambin indigo commence à délivrer un murmure balbutiant sur ce qui semblerait être l’oracle nébuleux de votre destinée au cours de « la Fin des Temps », c’est bien que vous êtes en présence d’un autre spécimen « Poissons » ! Pour celui-là, c’est facile, inné, comme allant de soi de sentir toute la puissance sonore d’un harmonieux « OM » ou d’entrer en résonance parfaite avec l’énergie cosmo-tellurique de Pachamama. Nous l’avons vu, c’est que nos empathes à l’imprégnation spontanée sont du genre à avoir plus de médichloriens que Maître Yoda et sont censés ressentir la « vibe » de la Force dès la naissance !

C’est même l’opium des Poissons que de s’abandonner et de goûter à l’extase vibrante, intangible, magique, d’un ensemble à l’unisson. De nature à communier en chœur pour l’harmonie universelle, ils sont comme « des poissons dans l’eau » lorsqu’il s’agit de faire UN avec leurs communautés de cœur, que celles-ci soient spirituelles ou scientifiques, cosmiques ou terrestres. Dès lors que cette reliance imperceptible envers la vastitude des choses s’opère au plus profond d’eux, l’amour des Poissons pour une planète entière, une divinité miséricordieuse ou une idéologie stellaire, devient sans limite, inconditionnel et omnipotent.

Consciemment ou non, l’énergie ainsi déployée est alors incommensurable : un « Poissons » branché sur un égrégore collectif acquiert des facultés incroyables tandis que plusieurs Poissons réunis sous la même bannière font des miracles étonnants ! Des êtres bleus, consacrés à Neptune et qui dansent, chantent et se tiennent par la main autour d’Arbres Sacrés,  savent déjà parfaitement s’unifier autour de la conscience de Gaïa pour former de gigantesques Esprits de la Forêt qui interagissent eux-mêmes sur des milliers d’Ents, d’Elfes des Bois et autres animaux sylvains à travers le monde. De même, des Poissons répartis sur différentes planètes pourront se rejoindre psychiquement sur un même flux cosmique et sauver des galaxies en perdition !

« Un pour tous, tous pour un ! »

Au service de leurs frères et sœurs, dévoués à des causes transcendantes et capables de dissoudre leurs égos au profit de tous, ces Poissons-là sont comme de gracieuses offrandes pour une humanité implorant les bienfaits du Ciel. À l’instar de Sagittaires généreux et de colombes Balances, ils  sont capables de fusionner en eux toutes les facultés psy en présence avec, à la clé, la possibilité de redistribuer un super-pouvoir hybridé pour tout le monde. Un petit geste magique par-ci, un regroupement en cercle par là, des spirales énergétiques qui partent dans tous les sens, un Poissons autour duquel ondule et converge une force éthérique impressionnante puis qui se rediffuse immédiatement vers ses comparses en pleine illumination dans un beau ballet de lumières colorées, et ça y est, le tour est joué. Chacun perd ses super-pouvoirs particuliers et récupère un seul méga-pouvoir qui est la manifestation même de l’archétype du groupe initié. Oui, c’est une sorte de communisme psychique amélioré !

Aux côtés de ce « fusionneur » marxiste, les membres d’une secte occulte, par exemple remplie à ras bord de Capricornes et de Scorpions, perdront leurs petites spécificités individuelles mais tous pourront utiliser le « combo psi » généré par le Poissons. Ici, en l’occurrence,  le pouvoir d’invoquer à loisir le mortifère bestiaire fantastique des Royaumes Gelés ; de la meute de loups de glace aux dragons des neiges en passant par des cerbères blancs cracheurs de venins. En prime, toujours dans cet exemple mêlant les énergies propres aux deux signes, à chaque fois qu’un condisciple manie un de ces sortilèges, ou tant que les créatures invoquées sont en vie, toute la bande caprico-scorpionne transmutée par le Poissons devient elle-même invincible, impossible à abattre ! Évidemment, plus le groupe est grand, plus le mega-pouvoir collectif à de multiples effets ! Imaginez encore une armée de Verseaux sous l’influence de ce type de Poissons : tous les soldats se retrouveraient à devenir des monstres aériens technopathes, aux belles ailes entourées d’arcs électriques et capables de balancer la foudre à tout-va !

Ceci dit, il y a une inévitable contrepartie à ce super-pouvoir neptunien : fatalement, les Poissons pourvoyeurs de « mega-pouvoirs » n’ont eux-mêmes pas la possibilité de les utiliser ! Constamment dans l’abnégation, ils ne peuvent que transmettre ce qu’ils ont réussi à mélanger, à rassembler, à synthétiser au sein d’un groupe mais non s’en servir à but personnel ! Par contre, autant dire que quand nos bénévoles prennent la poudre d’escampette pour une raison inconnue – ce qui n’est pas étonnant avec des Poissons ayant une logique interne indéfinissable ! – et bien c’est tous ses petits camarades qui en pâtissent et retournent à la case départ avec des super-pouvoirs finalement tout « raplapla » comparés à ceux obtenus avec ces charitables serviteurs ! L’air de rien, indispensables aux autres, les Poissons sont des atouts plus-que-précieux pour l’efficience globale d’une communauté et les dignes représentants du concept de « holisme ». Sans toutes ses parties, même les plus cocasses, le Tout n’est rien !

Fusionnellement vôtre !

Néanmoins, certains Poissons zélés sont tellement enfiévrés par le processus fusionnel qu’ils sont littéralement capables de tout fusionner, objet comme… individu ! C’est simple, vous avez par exemple une pierre de jade et des coquillages d’un côté, une tige métallique ici et quelques autres bricoles par là et hop notre fanatique du syncrétisme vous mixe tout ça en un formidable harpon bleu-vert imprégné de spins magiques et rivalisant avec le mythique Trident de Poséidon. De même avec les gens. Ces puissants Neptuniens peuvent amalgamer physiquement plusieurs personnes en une seule !

Alors bien sûr, on reste vigilant face à ce genre d’énergumène. Car on se doute bien qu’un monstre dégénéré, tenu en laisse par un jeune Poissons un peu paumé et traînant dans les bas-fonds glauques d’un quartier sombre, est sûrement l’agglomérat d’une fusion qui aurait mal tournée entre toxicos et racailles balafrés. Et ça, mes ami(e)s, c’est toujours très dangereux pour votre capital-santé !

Mais le saint-Graal pour ce type de Poissons, c’est carrément de fusionner en l’autre ! Enfin pour leurs adversaires, cette super-faculté est juste un fléau, une abomination, un cauchemar à éviter à tous prix, le signe de leurs morts prochaines. Un Poissons kamikaze qui se fond en ses ennemis puis « appuie » sur le bouton « Banzai! », c’est imparable et l’implosion assurée ! Toutefois, pour les autres Poissons moins suicidaires, vivre une fusion d’anthologie avec par exemple ses potes Lions, Taureaux, Béliers et se transformer ensemble en un seul mastodonte de lumière, avec des enclumes de feu en guise de poings et une psychokinésie complètement dingue attirant toute la matière autour de soi, c’est tout simplement le nirvana ! Bon alors après, il n’y a pas non plus de garantie à ce que cette cohabitation de personnalités au sein d’un même corps ne débouche pas sur un pur trouble dissociatif de l’identité. Mais ça, c’est une autre histoire. Où l’issue se termine d’ailleurs souvent à l’asile psychiatrique…

g

Spirit medicine-man :

Ecosophes protecteurs de la nature comme Noé et son Arche à l’époque du Déluge, prêtres exorcistes au secours d’âmes tourmentées et capturées hors de l’Eglise-Barque ou curanderos d’Amazonie accompagnant les humains dans les labyrinthes de l’Inconscient à l’aide de plantes, de diètes et d’icaros, les Poissons ont profondément d’inscrit dans leur ADN cette sensibilité particulière du « medicine-man ». À l’écoute du monde et des êtres, de ses douleurs et de ses joies, de ses misères et de ses félicités, leur compassion est extrême, puissante, hors-norme et très souvent prête à prendre sur elle tous les fardeaux de l’univers, tel le poisson sacrifié du vendredi.

Ressentant le pouls et les émotions de la Terre et se laissant porter par les signes subtils de la Vie, ils vivent les choses avec leur cœur. Ils souffrent avec les hommes et les femmes. Ils s’émerveillent avec eux. Ils gambadent aussi parfois avec le Divin en l’observant partout sans se poser de questions quant à sa nature ou sa véracité. Puis, ils deviennent comme cette eau des piscines de Bézatha et de Siloé, une eau bénite qui balaie, lave, purge et nettoie à la fois le corps, l’âme et l’esprit. Similaires à l’orgue enchanté, au tamtam magique, au chant sacré et à la mélodie touchante, les Poissons sont des Guérisseurs-nés.

Les senteurs de fleurs de Bach, le léger cliquetis de bracelets totémiques enneptunés et le pagne blanc-violet entrevu grâce à quelques bougies disposées ici et là dans la pénombre, avait mis la puce à l’oreille. Mais, quand vous vous êtes aperçus de l’attroupement d’estropiés qu’il y avait dans le lieu, vous en étiez certain : la présence d’un Poissons envoûté par de cryptiques litanies intérieures était bien dans les parages ! Ceci dit, ce n’est pas étonnant. À la différence des guérisseurs cérèsiens, virtuoses thérapeutiques lorsqu’ils apposent leurs petites mimines curatives sur des plaies localisées et sur un seul blessé à la fois, les Poissons sont avant tout les réceptacles humains où se déversent à travers eux des énergies spirituelles capables de toutes les providences miraculeuses. Et, surtout, à des échelles massives ! Ses prières soignent instantanément les foules de malades incurables. Ses merveilleuses ondes ouvrent les chakras et élèvent le niveau vibratoire des gens à des kilomètres à la ronde. Ses embrassades collectives insufflent la foi aux égarés. Ses grandes messes thaumaturgiques, comme venues d’un autre monde, envoient des vagues et des vagues de soins qui guérissent des milliers de personnes à de multiples niveaux ; les uns retrouvent leurs dons psychiques, leur santé mentale ou encore leurs membres perdus, tandis que d’autres renouent le contact avec leurs « doubles spirituels », rééquilibrent leurs auras, délivrent leurs âmes de démons malfaisants, ont des révélations sur l’au-delà,…

« Au nom d’Asclépios ! »

D’une façon plus large, munis en réalité de tous les super-pouvoirs de guérison possibles et imaginables, de la tempête pluvieuse faisant disparaître d’un coup des épidémies ravageuses à l’incantation de mantras incroyables qui remettent immédiatement sur pied tous les mutilés d’un champ de bataille, ces Mages Blancs à propension théurgique sont comme l’antidote ultime, le remède à tout, l’Élixir suprême. Quand ils brandissent haut dans le ciel leurs bâtons de soin, tout devient possible !

Ce sont de véritables hôpitaux ambulants secourant tout sur leurs passages : fleuves pollués, animaux-mutants infectés, humains difformes gangrenés par la désolation, fantômes martyrs complètement fous, créatures zombifiées, environnements affligés par un mal dévastateur, élémentaires de la Nature persécutés, pourchassés et possédés par la peur, etc. Les cas les plus graves, sans espoirs et aucuns recours, ceux souffrant d’un interminable râle d’agonie avant une mort fatale, c’est pour ces Papes de la médecine douce vecteurs d’une Grâce quasi-divine ! Mieux, notre pieux et rédempteur Poissons peut aussi prodiguer ses vertus thérapeutiques sans aucune limite de distance. En focalisant ses impressionnantes méditations sur fond sonore de bols tibétains, le groupe d’amis ayant joué les casses-coups sur Pandora survivra à ses blessures mortelles !

Mais nous le savons désormais, les Neptuniens donnent vraiment tout l’ampleur de leurs super-pouvoirs lorsqu’ils sont unis. Ensemble, ils sont grandioses. Jupiter n’est pas le co-maître des Poissons pour rien.

Dans ces cas-là, connectés les uns aux autres, leurs conjurations rituelles animées d’une formidable énergie d’amour peuvent aussi bien transmuter des personnes mourantes en purs esprits éthérés extrêmement évolués que sauver des peuples de l’astral en voie de disparition. Au bout du compte, les Poissons aspirés dans ces grandes rondes psychiques contagieuses, immersives mais sublimes et hautement spirituelles, seront capables de purifier la psyché de civilisations décadentes ou soigner des planètes anéanties tout en restant physiquement très éloignés d’elles. Peut-être même arriveront-ils à ce que celles-ci ascensionnent dans de nouvelles dimensions !

Néanmoins, non sans talon d’Achille, il y a ici encore une contrepartie obligatoire à ces pouvoirs surpuissants. Tout druides-guérisseurs qu’ils sont, ils ont une sorte de contrat énergétique avec des « instances supérieures » : ils ne peuvent pas appliquer leurs facultés de guérison sur eux-mêmes, ils ne peuvent qu’en être les « canaux » ! Quant on vous dit que les Poissons sont au service du Grand Tout et non de leurs propres personnes !

g

Les « contre-pouvoirs » aux Poissons (signes lui faisant un aspect de carré) :

Les Gémeaux

Déjà évoqués dans l’article sur « les super-pouvoirs des Gémeaux », tout ceux qui l’ont déjà lu peuvent directement passer au passage suivant, le Sagittaire. Pour tous les autres, continuons la suite !

Le premier signe pouvant contrer les super-pouvoirs Poissons sont les Gémeaux. Pourtant, ces deux signes ont beaucoup plus de similitudes qu’il n’y paraît, leurs super-pouvoirs étant parfois très proches. Par exemple, ces rois de l’embrouille sont tous deux experts en esquive et en dissimulation. De même, ils sont pleins de ressources quand il s’agit de s’adapter à leurs environnements, bien qu’à leurs propres manières respectives : l’un en disparaissant purement et simplement, l’autre en étant extrêmement agile,… Toutefois, il est évident que leurs rapprochements flagrants le sont tout autant que leurs antagonismes !

what-lies-behind-these-scary-eyes-03Les Poissons sont par essence un signe psychique, tandis que les Gémeaux sont des êtres de nature très cérébrale. Il sera donc déjà très difficile pour les Gémeaux d’utiliser leurs super-pouvoirs mentaux sur des Poissons qui évoluent dans des sphères régies par d’autres principes. Ils seront même totalement dépourvus face aux Poissons les plus « branchés » ! Proche d’un natif « Poissons » aux interférences psychiques hyper-puissantes et toutes les super-facultés en rapport avec l’esprit gémellique peuvent partir en vrille ! Sa télépathie deviendrait confuse, sa parole incanterait n’importe quoi, ses prouesses physiques seraient désynchronisées ou son intellect s’embrouillerait tellement dans des méandres complexes qu’il se retrouverait indéfiniment à « tourner en rond » dans les labyrinthes de ses pensées. Illogiques et désorientés, ils seraient alors perdus dans une errance où ils ne sauraient où aller, ni quoi faire, ni comment s’en sortir !

Ainsi, la plupart des Gémeaux fuiront comme la peste cet ennemi de la raison, et ce sera d’ailleurs la meilleure défense des Poissons ! Entre ces deux-là, les rencontres physiques sur le champ de bataille ou les confrontations directes devraient être plutôt rares.

Alors, que reste-t-il à nos malins acrobates mercuriens voulant malgré tout tenter l’aventure de s’approcher de ce signe totalement évanescent, insaisissable et hyper-sensible ? Contre les Poissons les plus influençables, permissifs et fragiles d’entre eux, il semble que les atouts principaux des Gémeaux résident encore une fois dans leurs vivacités d’esprit et leurs adresses physiques. C’est de par leurs fabuleuses astuces, leurs belles paroles et en leurs « vendant du rêve » qu’ils peuvent « attraper dans leurs filets » les Poissons les plus faibles, les rendre atones et puis finalement réussir à en prendre l’emprise mentale. À cette étape, les super-pouvoirs Gémeaux se déploient à une vitesse phénoménale sans que ces Poissons ne puissent réagir à quoi que ce soit.

propaganda___mtg_by_clintcearley-d6uu7zk

Dans ces conditions, ces aptitudes télépathiques font alors des miracles : il peut jouer à sa guise avec le mental, la psyché et toutes les nombreuses croyances des Poissons ! Cependant, vigilance ! La moindre faiblesse de la part du Gémeaux et tous ses leurres « tombent à l’eau ». Quand un Poissons arrive à rependre ses esprits, c’est toujours le signe d’un mauvais présage pour nos Mercuriens. C’est en quelque sorte donner la possibilité à ce que s’entame une partie de cache-cache où les Poissons seront nettement meilleurs ainsi que leur offrir à nouveau l’opportunité de réussir à parasiter tous les super-pouvoirs Gémeaux. Mais c’est aussi et surtout le danger d’être pris à son propre jeu (super-pouvoirs mentaux se retournant contre soi jusqu’à en devenir fou, super-vitesse inefficace face à l’invisibilité poissons,…) car vous le savez, les Poissons sont les champions pour qu’étrangement « l’arroseur devienne l’arrosé » !

 

Le Sagittaire

Déjà évoqués dans l’article sur « les super-pouvoirs du Sagittaire », tout ceux qui l’ont déjà lu peuvent directement passer au passage suivant, « l’évolution des super-pouvoirs Poissons ». Pour tous les autres, continuons la suite !

Par rapport à la Vierge, les contre-pouvoirs opposant les Poissons et le Sagittaire sont nettement moins flagrants tant les deux signes ont de points communs, dont le premier est celui de partager le même régent planétaire, Jupiter himself. Comme lui, ces deux-là ont les même tendances « expansives ». Avides de tout, d’espaces, de lointains, de spiritualité, d’absolu, d’expériences « holistiques », de diversités, de synthèses, de connaissances mirifiques, ils se comportent souvent, dans de nombreux domaines similaires, comme des pieuvres géantes engloutissant tout sur leurs chemins ! Ainsi, connaissant bien la nature de son rival par réciprocité, chacun va se servir exactement du même processus jupiterien pour dérouter l’autre : le phénomène des projections amplificatrices !

Face aux Sagittaires les plus séditieux et sans réelle stabilité psychique, les Poissons exploitent des super-pouvoirs totalement à l’opposé de ceux utilisés par la Vierge. Au lieu de chercher à réduire le potentiel sagittarien à tous prix, nos illusionnistes vont au contraire profiter de certains défauts agaçants du Sagittaire : les excès, l’hystérie, la colère, les prétentions. Et les Poissons savent parfaitement s’y prendre pour le mettre en pétard puisque si ils ont ensemble des points communs, ils ont aussi d’énormes différences ! Insaisissables, incompréhensibles, invisibles, flous, sans buts ni cohérences, les Poissons ont tout ce qu’il faut pour narguer un Sagittaire en quête de sens. Rien de tel qu’une anguille lui glissant constamment entre les doigts pour le rendre complètement « maboul » ! Attendant alors gentiment que ceux-ci s’échauffent jusqu’à « montrer les gros muscles » de leurs super-pouvoirs, les Poissons n’entreront véritablement en scène qu’à ce moment propice où ils n’auront plus qu’à « ajouter cette goutte d’eau qui fera déborder le vase » ; cette goutte d’eau psychique qui « enflera » les super-pouvoirs du Sagittaire, déjà en pleine crise de nerfs, jusqu’à l’éclatement dissolutif, la folie hémorragique, l’hypertrophie mortelle !

Contre des Poissons très malins, un Sagittaire trop agité, c’est du pain béni : sa super-connaissance devient tellement embrouillée qu’il en perd la raison, sa capacité téléportative s’emballe trop et l’envoi dans un néant sans repères et sans possibilités de retour, sa transmission d’énergie commence à être trop forte et parasite tous ses alliés par surchauffe psychique, etc. Mais ce n’est pas tout. Nos faiseurs de mirage peuvent également appâter dans leurs pièges des Sagittaires trop pressés d’accroître leurs super-pouvoirs. Aspirant à « toujours plus », ceux-là pourront être attirés par les illusions neptuniennes qui promettent de réaliser leurs « rêves de grandeur ». Toutefois, une fois sous cette emprise psychique, ces Poissons les vaincront alors de la même manière que les autres : en alimentant leurs chimères jusqu’à l’overdose !

Dans les deux cas, les contre-pouvoirs de l’axe Vierge-Poissons sont redoutables mais avouons-le : faire imploser sous ses boursouflures un poids lourd se croyant justement en supériorité de par des super-pouvoirs « plus-que-mastoc », c’est quand même un sacré argument assommant ! Même sa potentielle puissance physique décuplée ne sert à rien contre un ennemi s’évaporant en deux temps trois mouvements. Opposé à lui, notre centaure est comme un « moulin à vents » : il se débat dans le vide à donner des « coups d’épées dans l’eau » ! Pourtant, face à un Sagittaire équilibré, dans la maîtrise de ses propres excès et cheminant vers la sagesse, c’est une toute autre histoire. Dans cette circonstance, la plupart des Poissons le savent, il vaut mieux prendre la fuite ! Car un chevalier paré à toutes perturbations psychiques peut, cette fois-ci, inverser la tendance et à son tour appuyer sur les faiblesses neptuniennes grâce aux mêmes super-pouvoirs jupitériens que son adversaire.

Ainsi, les Poissons n’ayant pas pris la poudre d’escampette se risqueront au plus grand des dangers sagittariens : leurs illusions, leurs instabilités, leurs réceptivités, leurs dépendances seront exagérées, amplifiées, « grossies » jusqu’à ce qu’ils n’envisagent plus que la seule perspective du suicide ; leurs super-pouvoirs de volatilisation seront exacerbés jusqu’à les faire disparaître définitivement de notre réalité ; leurs extrêmes empathies et leurs esprits de sacrifice seront intensifiés jusqu’à ce qu’ils soignent leurs propres opposants ; etc. Confrontés à ce type de Sagittaire, les talents psychiques des Poissons deviennent leurs propres failles et potentiellement le chemin le plus sûr vers leurs propres anéantissements !

f

L’évolution des super-pouvoirs Poissons:

En soi, l’énergie Poissons est déjà si raffinée, si subtile, si spirituellement « évoluée » que le message neptunien contenu en elle est aussi beau, limpide et simple que ce verset Christo-biblique adressé à toute l’humanité : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Ainsi, les merveilles proposées par les super-pouvoirs Poissons devront être à l’image des vibrations cosmiques les plus élevées. A l’aide de leurs multiples dons, ces Avatars-Guérisseurs de l’Univers ne serviront qu’une seule et même cause : l’éveil à l’Amour Divin que chaque entité porte en soi. Un Amour, profond et pur, reliant à l’essence de toutes choses ; reliant à l’Océan Primordial, là où tout s’arrête et tout recommence…

sdf

Retour aux autres super-pouvoirs du zodiaque ici.

Accès aux technologies Poissons du futur ici.

jl

Guillaume Cosnier – Tous droits réservés sur le texte.

www.cinquiemesoleil.com

fgh

Crédits illustrations et photographies : Design Spartan, Igor Kieryluk, Jason Felix, Clint Cearley, Shiprock, Memed, Top Mystique, Pinterest, Google Image, communauté Deviant Art.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

13 Comments

  1. Wow, décoiffant! Très bel article, sous une plume exceptionnelle! Merci et chapeau bas pour l’excellence du « propos »😉

  2. Merci sincère pour ton chaleureux commentaire, Geoffroy !

  3. Encore une fois, c’est un superbe article !

    Je suis d’accord pour tout ce qui est dit concernant ce signe ô combien fascinant et mystérieux ! Les Poissons est le signe qui me fascine le plus (à égalité avec le Scorpion). Je suis admiratif de ses qualités psychiques plus qu’impressionnantes ! Je maintiens qu’il a tout à fait sa place parmi les (grands) Maîtres en télékinésie (Jean Grey, dans l’article de Laurent sur les supers-héros, est elle-même associée aux Poissons ♥). Mais quand on maitrise la télékinésie, on maitrise absolument tout, d’où ses facultés hallucinantes en hydrokinésie :)

    C’est un signe très complexe et parfois assez paradoxal (pas uniquement dans le mauvais sens), mais qui en même temps est tellement intéressant à découvrir. Il est la preuve que ce qui est caché est toujours plus puissant et subjuguant que ce qui est en surface, étant le liant avec les mystères de l’Univers et les sciences occultes. C’est aussi un signe qui, sous des dehors sensibles, dissimule un grand courage (son sens du sacrifice apparaissant comme le courage ultime). On dit de lui qu’il est fragile, alors qu’il est en fait tellement empathique qu’il se retrouve forcément submergé malgré lui par toutes les émotions qu’il emmagasine. Cette « fusion » n’a pas que des bons côtés, mais tout cela fait de lui un signe rare qu’on aurait tort de sous-estimé !

  4. Merci pour ton instructif retour, Florent !

  5. Bonjour! Vous avez dis que les poissons peuvent hériter de tous les signes mais vous n’avez citer que 6 signes.J’aimerais savoirs s’ils peuvent aussi hériter de 6 autres et pourquoi n’avez-vous pas citer les 6 autres?

  6. Hello ! Oui, dans le cadre de l’article, « les Poissons » peuvent « hérités » de tous les autres super-pouvoirs du zodiaque. Pourquoi je n’en cite que six ? Tout simplement parce que les signes zodiacaux cités ne le sont qu’à titre d’exemple, en fonction de l’inspiration du moment, sans soucis d’exhaustivité. J’aurais très bien pu n’en citer que deux, trois ou les douze ! Voili voilou, j’espère que cela répond à votre question.

  7. Merci beaucoup pour la précision.Et est ce que cela fait d’eux les plus puissants du zodiaque?

  8. Encore une fois de plus merci.Mais j’ai encore deux dernières questions à vous poser.Pour quelle raison le signe des poissons n’a pas été considéré comme étant le signe le plus fort du zodiaque? est ce à cause de son caractère sensible ou…..Et ces quatre signes les plus forts du zodiaque cités(bélier,scorpion,lion,cancer), est ce à cause de leurs puissances ou de leurs caractères insensibles(malheureusement pour le scorpion qui est sensible) qu’ils sont considérés comme étant les signes les plus forts du zodiaque?

  9. Je suis désolé de ne pas avoir eu la réponse que j’attendais.Je voulais savoir si les poissons sont les plus puissants du zodiaque.Vous m’avez répondu en me disant qu’ils ont un pourvoir particulier psy.Mais particulier n’est que exceptionnel.J’aimerais savoir en bref s’ils sont les plus puissants du zodiaque ou pas.si oui ou non.Je fais parti de poissons,comprenez mon émotion.à plus!

  10. Je suis désolé que vous n’ayez pas eu la réponse voulue. C’est tout simplement parce qu’elle ne peut être binaire. Pour être plus explicite, je dirais en réalité que chaque signe est aussi puissant qu’un autre et qu’ils le sont chacun à leur propre manière, avec leur propre spécificité et caractéristique. Tout comme il n’y a pas de « meilleur » ou de « pire » signe dans le zodiaque. Il n’y a pas à hiérarchiser les signes en forme de pyramide zodiacale. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils font une ronde ! Après oui – dans le cadre de ce dossier – en matière de facultés « psy », nos mystiques « Poissons » en connaissent un rayon et sont particulièrement doués ! ;)

  11. He si ils peuvent heriter des pouvoir des autre ,alors ils peuvent etre zn mode vierge et ce soigner ,je vois pas pk quand est poisson il faut tjr ce sacrifier pour les autre !!! Jen suus oas sur sur sayer il y a un jesus ce bon tous seux qui sont incarné en poisson ils ont le droit a sepanouir et etre a leur propre service parceque je trouve sa injuste quand meme!!! Et je sais dou vous tenez ces savoir tres interessant !!! Sauf pour les poisson  » en mode esclave pour tous moi je refuse je veut quils sent sorte et quil arretent de penser que aux autre! O non dun poisson que je suis:-)

Participez à la vie du blog !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.