Les technologies futuristes des Gémeaux !

the_symbiont_world_key_visual_by_przemek_duda-d86627r

Si, dorénavant et dans le futur, les super-pouvoirs Gémeaux ne sont pas développés, quelles seront les technologies qui les remplaceront pour le meilleur et pour le pire ? Télépathie remplacée par des puces cérébrales, objets duplicateurs,… Lisez la suite du deuxième volet de notre méga-dossier !


Sommaire :


Connecté

Les signes d’Air – Gémeaux, Balance et Verseau – sont généralement rattachés aux échanges sociaux, aux flux des idées et à l’intellectualisation civilisatrice. Mais c’est toutefois l’atmosphérique ère géméllique qui fait régner en maître les technologies de la communication et de l’information, les fameuses NTIC. Le florilège de procédés « gémeaux » en ces domaines est tout bonnement impressionnant !

Mais commençons avant tout par un bref retour historique de ces technologies. L’épopée de la transmission moderne débuta d’abord grâce à la mise en place de voies électriques, à un moment de l’histoire où les vieux télégrammes et autres gros téléphones filaires pouvaient enfin communiquer entre eux. Un bond en avant supplémentaire s’ensuivit lorsque nous avons réussi à mettre en réseau nos ordinateurs. Puis vint finalement l’essor des technologies exploitant massivement les ondes électromagnétiques, qui pouvaient elles aussi transporter de l’information mais sans avoir besoin de « lignes physiques ». Progressivement, tous types d’appareils, du plus gros au plus petit, pouvaient enfin dialoguer ensemble à des vitesses toujours croissantes.

1434573482800

Aujourd’hui, l’internet haut débit, la mobilité et tous les objets sans fils se sont rendus indispensables pour transmettre nos messages, notre quotidien, nos états d’esprit. Ainsi, destinées à un entourage très intimiste ou au monde dans son ensemble, nos pensées sont véhiculées et répandues constamment par cette énergie « électromagnétisée » et ultra-rapide. Nous pouvons le suggérer, en la matière un firmament Mercurien a d’ors et déjà été atteint !

Omniscience informationnelle

Dorénavant, tel des oisillons émoustillés au petit matin, nous tweetons comme nous respirons pour relayer les scoops qui feront le buzz sur la grande toile. Et surtout, où que nous nous situons sur la planète ! Dès lors, transformé en journaliste de fait divers, c’est toute la sphère virtuelle qui s’amuse à être informée en temps réel de ce que le voisin, situé à des milliers de kilomètres de chez soi, va faire faire à son chat comme galipettes insensées ! À l’évidence, les e-mails, les réseaux sociaux, le partage immédiat du moindre flux d’actualités, les conversations par vidéo interposé, les multiples bornes wi-fi, tous ces moyens Gémeaux ont pris une ampleur considérable dans toutes les strates de la société et ont permis, depuis récemment, à avoir absolument toutes les informations souhaitées, partout, tout le temps, sans quasi aucune limite technique. Les populaires smartphones en sont d’ailleurs les représentants les plus iconiques puisque concentrant en un seul appareil toutes ces technologies du XXIéme siècle.

D’une certaine façon, cette infrastructure numérique « à la Gémeaux » nous a rendu totalement hyper-connecté ! Et très subtilement, cette omniprésence de l’info’ nous a fait goûter à la possibilité indiscrète d’un savoir absolu naturellement accessible. Une possibilité contenant également en soi la transformation de chaque individu en potentiel Big Brother et à ce que l’Internet ne soit qu’un simple espace numérique d’amusement et de discussion mondiale. À moins qu’une bonne utilisation de ces technologies gémilliques ne favorise l’augmentation globale de l’intelligence collective. Au final, ce sera à l’humanité de choisir entre un brouhaha virtuellement planétarisé qui dégrade sa capacité réflexive ou un gigantesque champ numérique de savoirs élevant sa formidable pensée.

future_war_reporter_by_benlo-d6t40ea

Pourtant, à ce jeu de la course à l’information, les machines du futur en tant que telles nous rattraperons largement. Capables d’analyser les données qu’elles recevront et de chercher de nouvelles informations pour évoluer, elles détrôneront n’importe quels journalistes-blogueurs connectés en scannant plus rapidement qu’eux toutes les actualités du web. Elles rédigeront de ce fait des articles à des vitesses records et inégalables ! Au passage, tous les vecteurs médiatiques – radio, télévision, internet, presse, divertissement – passeront à la moulinette de la robotisation absolue. À tous les niveaux, ce seront majoritairement des IA qui s’occuperont à véhiculer automatiquement toutes sortes de « news » : présentation TV, chronique radiophonique, reportages, rubrique humoristique (oui, les robots nous ferons rire !), etc. De là, il n’y aura plus qu’un pas à franchir pour que toutes ces entités artificielles, qui s’immisceront dans le domaine de la communication, soient les complices d’un formatage des esprits nous orientant en faveur d’un androïsme sociétal !

Mode « télépathe » – ON

Néanmoins, quel que soit le scénario envisagé, si à l’avenir nous ne développons pas les super-pouvoirs télépathiques des Gémeaux, les nouvelles technologies propulseront nos façons actuelles de communiquer à des niveaux encore plus spectaculaires. Une révolution typiquement mercurienne qui poussera jusqu’au bout nos expériences sociales. Et cette fois-ci ça se fera sans écrans, micros ou écouteurs interposés : les puces des smartphones muteront en puces télépathes à s’implanter dans le corps ! Évidement, capitalisme libéral oblige, elles seront également déclinées en plusieurs versions. De la classique captation d’informations directement reçues dans le cerveau, en passant par l’avatar holographique illustrant à distance notre pensée, au pack premium permettant toutes les communications illimitées d’esprit à esprit et incluant toutes les mesures d’anti-hacking nécessaires à la protection mentale ! Et oui, dans ce contexte où la télépathie numérique détrônera les supports informatiques classiques, le piratage de fonctions cérébrales sera un de nos pires ennemis !

cosmic_treble__by_hybridgothica-d8rwnl1En outre, quels qu’en soient les dangers, ces évolutions futuristes seront souvent accompagnées d’autres technologies tout aussi gémélliques, surtout celles ayant un rapport plus ou moins direct avec la reconnaissance vocale. Par la parole, nous pourrons absolument tout commander, piloter des machines ou écrire des articles. Tandis que les personnes muettes pourront retrouver l’usage de cette dite parole par le biais d’une voix synthétique tout à fait sublime. Les orateurs eux-même n’hésiteront pas à passer par la case « implantation d’un chipset sonore » afin que cette modification des vocalises rendent leurs discours plus influents. Mais au bout du compte, tout un chacun pourra télécharger diverses fréquences sonores dans ce chipset pour changer de voix instantanément. Le métier d’imitateur deviendra alors certainement rarissime ! Cependant, dans tous les cas, ce Mercure prométhéen et technologique pourrait rendre nos esprits électroniquement télépathes autant que nous donner la possibilité d’être en possession d’une sorte de « verbe créateur numérique ». Tout un programme !

gfh

Jeunesse technophile

Actuellement, le monde scolaire – souvent dévolu aux Gémeaux ou à la Maison III – est lui aussi forcément imprégné par cette ère numérique. Les bons vieux cartables chargés de lourds manuels sont progressivement remplacés par des tablettes informatiques nettement plus légères et multi-fonctionnelles, l’encre des stylos devient électronique, des milliers d’e-book sont consultables en un clic et de célèbres sites comme Wikipédia, Google et compagnies sont devenus les outils favoris pour faire des recherches approfondies. Toutes les sources de savoir sont donc très facilement à la portée des élèves tout autant que… l’infinité de moyens pour tricher allégrement ! C’est le revers de la médaille de l’accès aux méthodes d’apprentissages simplifiées via les technologies les plus avancées. Le merveilleux « copier-coller » géméllique, si répandu aujourd’hui, fait potentiellement d’une classe 2.0 un terreau à la profusion plagiaire ! Alors imaginons le jour où un « objet duplicateur » pourra générer un clone de tout et n’importe quoi !

Malgré ces dérives, le bénéfice d’accroître les capacités multiples de nos enfants reste grand. Toutefois, il n’y a pas que nos bambins à l’âge mercurien qui puissent profiter de cet essor numérique afin de développer des connaissances. Tout le monde peut dorénavant tirer avantage d’écoles interactives et de formations en ligne (e-learning), de cours à distance en « live », de tutoriels vidéo, de jeux-vidéos ludiques, de plate-forme d’enseignements complets,… Les possibilités d’apprentissages sont illimitées et sans contrainte de limite physique ou géographique. Dans l’absolu, une connexion internet, un écran et nous pouvons tout apprendre !

Instructions robotisées

Cependant, dans le monde de demain, ces technologies Gémeaux poursuivront leur lancée en se substituant au fur et à mesure à notre pensée logique. En fonction des besoins sociétaux, les programmes éducatifs seront directement conçus par des algorithmes informatiques et ces logiciels de base seront transférés dans le cerveau de l’enfant auxquels des modules de spécialisation Vierge pourront ensuite être rajoutés. Certains parents n’attendront pas non plus très longtemps pour que leur progéniture se greffe des membres cybernétiques capable d’auto-apprentissage. Par exemple, une main robotique pourrait apprendre toute seule n’importe quel savoir-faire manuel. Dès le plus jeune âge, nous téléchargerons le système d’écriture en vigueur dans nos puces cérébrales et nos doigts bioniques seront à même d’imiter les plus grands dessinateurs. Nos compétences, nos aptitudes physiques ou nos facultés intellectuelles dépendront alors essentiellement de la qualité technologique implantée en soi !

cybernetic-arm-prosthesis

En outre, les appareils high-tech qui feront le plus sensation chez la jeunesse mercurienne – qui ne pourra pas se payer le luxe de beaux vêtements « caméléons »à camouflage dynamique ! – seront sans doute ceux permettant de copier, de voler ou de simuler les capacités particulières de ses petits camarades. Mettons-nous à la place d’un de ces gamins des temps futurs : il s’assoit à côté de son copain matheux et l’objet miraculeux s’active pour faire de lui une véritable calculette. Durant la pause récréation, c’est encore mieux. Il enroule son artefact technologique totalement flexible autour de son bras, comme un brassard, et il se retrouve à calquer instantanément la vélocité physique de son meilleur compagnon de jeu !

Évidement, les repro-facultés les plus performants pourront même copier les super-pouvoirs de ceux qui les auront développés. À l’évidence, si il est tout à fait possible que ce genre de technologie gémeaux soit créatrice d’un beau bazar ambiant, il est tout aussi envisageable que celle-ci soit utilisée pour démultiplier l’efficacité de groupes collectifs. Il suffirait par exemple qu’un seul individu possède une super-carrure et la psychokinésie du Taureau au sein d’une équipe de chantier pour que celle-ci, dotée de ce duplicateur de pouvoirs, devienne une troupe de super-bâtisseurs incroyable !

De ce fait, nous saurons certainement tout faire, mais est-ce que ce court-circuitage des processus d’apprentissage par l’intermédiaire de ces technologies Gémeaux ne nous empêchera pas de comprendre comment fonctionnent nos propres capacités naturelles ? En nous aidant à nous servir instantanément de nos multi-potentialités, ces technologies éducatives et mimétiques n’obstrueraient-elles pas en retour et en même temps notre aptitude à réfléchir sur le cheminement de l’expérimentation elle-même ?

Adolescence de l’IA

i_need_you_by_elianeck-d8aj1e4La super-intelligence des Gémeaux pourrait ainsi finalement être entièrement reportée sur les machines. Nous finirons par inculquer aux robots à faire exactement comme nous, ce qui les amènera probablement à apprendre par eux-même et auprès d’autres robots formés par nous. D’ailleurs, il n’est pas non plus impossible que des connaissances de pointe sur la duplication soient convoitées par ces robots pour s’auto-répliquer comme le font les cellules biologiques. Tout comme les humains, prochainement détenteur de la capacité technologique à se créer un double artificiel, les androïdes pourront se diviser, se multiplier et par conséquent se répandre tout seul ! Et puis de fil en aiguille, ces androïdes fortement humanisés se rapprocheront de plus en plus d’une puissance cérébrale équivalente à la nôtre. En l’occurrence, les technologies Gémeaux aideront au développement encore tâtonnant de la crainte Intelligence Artificielle ! Néanmoins, ces IA mercuriennes devraient être tout de même limitées à certains champs d’applications typiquement gémélliques, car elles n’auront pas non plus la supériorité mentale d’une IA omnisciente du style Verseau !

qsdqs

Itinérance effervescente

Qui dit Gémeaux, dit art du déplacement. Et pour se mouvoir dans un monde futuriste où il n’y aurait plus une seule trace de super-vitesse et d’agilité surhumaine, les technologies mercuriennes s’ingénieront à compenser ce manque par une foison d’équipements de locomotion. De rapides hoverboards aux chaussures antigravités, de rollers sur coussins d’air aux scooters en suspension, tous les moyens seront mis en œuvre pour réussir à être en état de grâce avec une lévitation rendant « libre comme l’air » !

shanghai_love_birds_by_maximegirault-d5sbg23

Bien entendu, toutes sortes de véhicules bénéficieront de ces technologies aérodynes pour atteindre des statistiques de rapidité et de mobilité allant de record en record. Taxis et tramway volant à quelques centimètres du sol, navettes hyperloop pour de petits voyages express ou encore tapis-roulant anti-gravité hyper-speed, favoriseront une circulation plus fluide, légère, comme si nous nous trouvions à bord même d’un nuage ! En l’occurrence, tous ces engins innovants, ces toboggans de déplacements, ces trempolings géants, ces loopings dans les airs, transformeront alors les mégalopoles en gigantesques parcs d’attraction. Sortir dehors, aller au travail ou rejoindre des amis sera des plus fun ! De plus, tous les systèmes de transport en général seront automatisés : les voitures auront leurs pilotes automatiques, les livraisons se feront directement par drones interposés, les robots seront ultra-rapides et acrobates, etc.

Cependant, il y a bien une technologie gémeaux encore plus folle qui risque de bouleverser tout ce petit beau monde de l’itinérance : les sensationnelles cabines téléportatives ! En un instant, nous pourrons nous retrouver là où nous le souhaiterons. Un Paris-Marseille effectué en 10 secondes ou un colis d’Angleterre reçu en France en moins de temps qu’il ne faudra pour le dire, ça sera un rêve mercurien qui se réalisera ! Ainsi, tous les types d’échanges que pourra concevoir une société humaine prendra alors des proportions jamais vues auparavant !!

dfgd

« Vive le vent ! » 

escape_by_xiondzzLes technologies issues de l’air et du vent ont également un lien avec cette énergie des Gémeaux. L’émergence de centrales à hydrogène, de systèmes de ventilation ultra-sophistiqués, de petites éoliennes individuelles à pales souples et autres arbres à vent, sera véritable. Ces technologies auront, c’est le cas de le dire, de plus en plus le « vent en poupe » ! Néanmoins, ça sera peu comparable par rapport à notre capacité future à utiliser la pleine puissance des nuages ! Que ce soit pour déplacer un stratocumulus afin d’en faire tomber la pluie à un endroit précis, « ensemencer » un simple cumulus qui créera à son tour un épandage naturel de type chemtrail ou encore récupérer l’énergie d’un énorme cumulonimbus, les applications seront extrêmement nombreuses. Surfer sur un cirrus de Kelvin-Helmholtz sera sûrement très à la mode ! Certains commenceront même à envisager le projet déjanté de créer des fêtes foraines aériennes !

Toutefois, pour faire le plein d’air, nous compterons aussi surtout sur des méthodes d’oxygénation et des systèmes respiratoires hautement évolués. Le filtrage environnemental permettra constamment d’avoir un air pur et des masques très discrets faciliteront le fait de pouvoir respirer dans des endroits très toxiques ou en haute altitude et, bien sûr, sur d’autres planètes ! Expirez et inspirez en toute quiétude car, dans tous les cas, même ceux qui n’auront pas ces fabuleux inhalateurs aéro-purifiés pourront toujours se rabattre sur des poumons artificiels très performants. Alors, dans ces conditions, êtes-vous prêts à explorer l’Univers dans toute sa diversité ?

qsdsdq

Retour aux autres technologies futuristes du zodiaque ici.

Accès aux super-pouvoirs « Gémeaux » ici.

jl

Guillaume Cosnier – Tous droits réservés sur le texte.

www.cinquiemesoleil.com

fgh

Crédits illustrations et photographies :  Benlo, Hybridgothica, Elianeck, Maximegirault, Xiondzz, Przemek Duda, Google Image, communauté Deviant Art.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Vous avez trouvé l’article génial ou, même mieux, l’ensemble des articles se trouvant sur ce blog vous plait un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Et bien alors n’hésitez plus à en soutenir l’unique auteur en lui offrant un sympathique petit don ! Oui, à la hauteur du prix d’une bonne tisane à la camomille, par exemple ! En vous remerciant d’avance pour votre généreux geste.


Participez à la vie du blog !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.