Les technologies futuristes de la Vierge !

2d2be44d49ccc8c543d05bf996a5730a

Si, dorénavant et dans le futur, les super-pouvoirs Vierge ne sont pas développés, quelles seront les technologies qui les remplaceront pour le meilleur et pour le pire ? Auto-guérison remplacée par des nanopuces géniques, hybridation animal-machine, système de surveillance ultra-sophistiqué,… Lisez la suite du deuxième volet de notre méga-dossier !


Sommaire :


Démétech

La Vierge développe sans aucun doute un lien très étroit avec les valeurs et les notions de son élément : la Terre. Cérès – Maîtresse de la Vierge – n’est pas la Déesse de l’Agriculture pour rien ! Comme avec le premier signe de terre, le Taureau, elle cultive un amour certain pour le concret, le tangible, le rapport au réel. En cela, l’influx technologique virginien sera extrêmement proche de celui du Taureau concernant les domaines agricoles, agronomes ou horticoles. Et, si cette énergie virginienne n’est pas assimilée par les êtres humains pour l’essor de leurs super-pouvoirs « qui soignent la terre », alors celle-ci complétera totalement la trajectoire technologique prise par l’agriculture high-tech des Taureaux ! Dans sa fonction régulatrice et codificatrice, les technologies Vierge systématiseront dès lors tous les processus taurins : l’auto-gestion entièrement robotisée des monocultures, les plantes conçues de « A à Z » en laboratoire et résistantes absolument à tout (intempéries, maladies, parasites,….) ou encore le brevetage continu du vivant. Dans ce contexte, ces méthodes deviendront même les normes scientifico-industrielles de demain !

c1dbde5a493b4ba4447175ba283a9447Cependant, à contrario de champs de culture exploités comme des laboratoires à ciel ouvert où régnera le tout-chimique couplé à des machines hyper-précises aux rendements ultra-efficaces et quasi-parfaits, un autre modèle virginien continuera, en réaction, sa lancée alternative : l’agriculture biologique 2.0 ! En revanche, là aussi, les technologies Vierge pourront être très restrictives et « normatives » bien que dans la tendance inverse à la biotech verte : ici, il y aura l’exigence de plus en plus accrue et absolue de la pureté, du naturel, du 100 % sans résidus polluants issus de la pétro-chimie, du « garanti zéro robot », etc.

Ainsi, avec de mini-détecteurs personnels de pesticides, des entrepôts détoxificateurs de céréales ou des applications sur smartphone indiquant les différents taux de pureté des aliments, ces technologies purificatrices seront aux petits soins pour que toute la chaîne agricole, du champ aux assiettes, soit la plus saine possible. Bardées de tous les labels « Déméter » imaginables, elles feront tout pour assurer qu’il n’y aura pas la moindre trace de nocivité pouvant « souiller » l’environnement et les organismes en quête de perfection !

hgj

« Perfect scan eat ! »

Suite logique à cette dynamique s’orientant vers une agriculture totalement « dépolluée » de toutes vibrations toxiques, l’énergie virginienne se comportera exactement de la même façon dans son rapport à la nourriture ! Les technologies cérèsiennes auront ainsi de fortes accointances avec la biologie moléculaire. Toutefois, à la grande différence des technologies taurines, elles ne serviront pas à proposer des plats toujours plus incroyablement succulents les uns que les autres, mais offriront des produits s’inscrivant dans cette pure logique diététicienne ! Là aussi, l’alimentation sera très contrôlée, « raisonnée », non gaspillée, parfaitement « dosée ». Les cérèsiens vous le diront : « une bonne alimentation, c’est la garantie d’une bonne santé ! »

Cyber-nutrition

En réalité, nous avons déjà toutes sortes d’aliments « lights », de produits laitiers sans matières grasses et autres crèmes amincissantes promettant les monts et merveilles de régimes sensationnels. Mais, dans le futur, les technologies Vierge s’ingénieront à nous assister davantage dans la course au « poids idéal » et, surtout, à une santé idyllique !

cookLe planning alimentaire sera programmé à l’avance et constamment réajusté en fonction des données nutritionnelles fournies par le scannage permanent de nos corps. Les assiettes afficheront automatiquement en surimpression toutes les indications sur le contenu de notre plat (taux de sucre, quantité de protéines, poids du steak végétal, nombre de bulles de l’eau gazeuse,…) ainsi que le compte-rendu précis de ce qui manque ou de ce qui est en excès dans l’organisme. Nos pesées sur les balances à rayonnement laser auront l’effet immédiat d’un jeûne de trois jours. Les serveurs-bot des restaurants choisiront instantanément les mets en adéquation avec nos états de santé. Tandis que d’autres auront des nano-puces implantées dans le corps secrétant directement les nutriments ou les nano-aliments nécessaires.

Au final, l’électro-nutritionnisme diététique nous suivra partout ! Avec ces technologies Vierge très gestionnaires, « pas de carence, pas d’abus » mais la maîtrise millimétrée de notre hygiène alimentaire comme si elle était exclusivement régie par des équations et des composantes mathématiques ! À ce rythme, fast-food et supermarché seront remplacés par de mégas complexes de superpharmacies ventant les mérites des ultimes comprimés « bio » offrant à la fois « alimentation, diététique et santé parfaite » !

En outre, paradoxalement ou non, ces centres compteront également en leur sein des sortes de citadelles de « détechnox » où nous serons intégralement à l’abri d’ondes wi-fi, de connexion internet, de puces électroniques, d’immersions virtuelles, d’espaces numériques et de toutes autres formes de technologies. Nous pourrons même y faire des séjours comprenant sevrage technologique, cure aux plantes médicinales et désimplantation de circuits intégrés se situant dans nos entrailles ! Ainsi, oui, avec ces lieux virginiens construits spécialement afin de bloquer les pollutions électromagnétiques, les diètes anti-technologiques seront elles aussi tout à fait envisageables !

g

Cheptel hybridé

85afec272a42784a639d360ea89c584cInduisant nos apprentis-sorciers de la molécule à effectuer des expérimentations scientifiques de plus en plus folles, l’énergie virginienne est déjà particulièrement opérative dans ce qui est dorénavant à la base des techniques de toutes les biotechnologies (vertes, rouges, blanche, jaunes et bleues) : la transgenèse couplée au décryptage des génomes en vue de créer des produits hybrides aux performances spectaculaires. « Healthcare biotech », « agrifood biotech », « industrial biotech » ou biocarburants, OGM et compagnies, les technologies Vierge étendent aujourd’hui leurs possibilités d’hybridation dans tous les domaines ! Et notamment envers les espèces animales qui pourront ainsi optimiser leurs caractéristiques spécifiques pour les besoins de l’homme. Il y a déjà l’exemple récent de la création de chèvres intégrant des gênes d’araignée et dont le lait contient des fils utilisables pour l’industrie du textile. Demain, ce type de procédé technologique virginien sera appliqué « à toutes les sauces moléculaires » !

Cependant, les animaux « biologiques », c »est-à-dire non conçus artificiellement dans des labo-usines animalières, seront également pris en charge par une panoplie d’inventions robotiques dites « classiques ». Ils auront bien entendu les mêmes inventions nutritionnelles que nous avec gamelle automatisée gérant parfaitement le ravitaillement et le stock de croquette mais, surtout, nos compagnons domestiques seront aussi continuellement assistés par les machines ! Androïdes promenant le chien durant nos absences et selon ses besoins, éduca-bot comportementaliste rééduquant des animaux perturbés, hologramme de notre avatar jouant avec les chats pendant que nous sommes au travail ou zoos entièrement autogérés par des robots en tous genre (dresseurs, soigneurs,…), les technos Vierge remplaceront allégrement nos dons d’apprivoisement animalier si nous ne développons pas en conséquence les super-pouvoirs associés !

Animalerie droïde

De plus, si nous sommes dénués de télépathie animale, nous déléguerons cette faculté à de multiples transcodeurs de langages animaliers ainsi qu’à de tout petits appareils électroniques greffés sur différents animaux et nous permettant littéralement de les piloter à distance ! Même nos vétérinaires du futur pourraient succomber aux technologies virginiennes en devenant des adeptes de l’hybridation animal-machine !

En cela, l’œil défectueux d’un faucon pourra être remplacé par un œil bionique encore meilleur que l’originel ; une patte totalement paralysée pourra être substitué par une patte cybernétique ultra-perfectionnée et conçue comme de l’horlogerie de pointe ; les implants d’instincts sur-dévellopés pourront être monnaies courantes ; la surdité de nos bêtes pourra être compensé par des systèmes auditifs très sophistiqués ; les carapaces abîmées seront échangées par du titane, les crocs et griffes endommagés par de la résine ; etc. Par conséquent, si nous nous avançons fatalement vers un transhumanisme certain, il est alors fort probable qu’en parallèle l’idéologie transanimaliste fasse aussi son propre chemin !

ghj

Infirmerie des temps futurs

Couramment en astrologie, l’axe zodiacal des signes Vierge-Poissons fait référence à une signature énergétique appelant aux dévouements, à l’aide aux autres, aux différents types de soins apportés autant aux animaux qu’aux individus et aux égrégores collectifs. En ce sens, le penchant technologique de l’énergie virginienne va continuer d’influer sur une logique médicale high-tech qui privilégiera les approches symptomatiques, pharmaco-médicamenteuses ainsi que le suivi personnalisé des problèmes quotidiens des individus. À l’opposé de l’archétype technologique « holiste » de type Poissons, le non-développement des super-pouvoirs guérisseurs de la Vierge entraînera le processus technico-médical actuel dans ses derniers retranchements.

Prévention thérapeutique automatisée

À l’avenir, santé numérique, biotech et services médicaux 2.0 seront réunis ensemble pour créer le nouveau dogme hippocratique de demain : la quasi-foi religieuse envers l’auto-médication assistée ! Munis de puces miniaturisées implantées dans le corps, celles-ci analyseront 24 heures sur 24 le bon fonctionnement de toutes les parties de nos organismes, en détecteront les moindres anomalies et puis enverront automatiquement ces données médicales à des serveurs informatiques de traitement sanitaire.

la-medecine-du-futur-qui-soigne-deja

Ainsi, dès l’émergence d’une pathologie, d’une épidémie virale, d’une blessure ou d’une façon générale d’une faiblesse quelconque, les systèmes de soins prendront instantanément le relais en envoyant systématiquement à domicile le médicament, le vaccin ou le traitement approprié. Un début de grippe et le remède adéquat sera déjà livré à la maison !

Encore plus efficace seront les puces nanogénique à régénération cellulaire tout-en-un. Elles auront exactement les mêmes fonctionnalités que les précédentes, mais lorsqu’il y aura un trouble de santé physique survenant dans l’organisme, elles auront en plus la possibilité d’en cibler très précisément l’origine, de s’y rendre et de sécréter à cet endroit les bons gènes ou les cellules souches qui permettront d’en régénérer les tissus malades ou blessées ! Équipé de ces nanopuces dans tout le corps, le moindre « bobo » sera très rapidement soigné !

ef61778849b4e4c067b8267c764406dcNéanmoins, pour les plus modestes d’entre nous qui n’auront pas les moyens de se payer ces puces « dernier cri », il existera toujours des télécabines accessibles à tous, situées un peu partout dans nos villes, et remplissant le même rôle de médecine personnalisée. En entrant gratuitement dans ces mini-hôpitaux individuels, une foultitude de capteurs scanneront puis établiront à vitesse grand V des diagnostics de santé complets, avec ses taux, ses graphiques, ses tableaux, ses schémas et les organes éventuellement défaillants, le tout en représentation holographique. Suite à cela, si des soins sont à prodiguer, il y aura soit l’indication de la thérapie à suivre avec prescription des nanomédicaments à prendre, soit des médibots se chargeront de la guérison sur place ou, dans les cas plus complexes, soit des chirurgiens opéreront directement à distance à partir de centre de contrôle dédié à ce type d’intervention !

Humain bionique

Évidement, les technologies Vierge ne s’arrêteront pas là. Comme avec nos amis les bêtes, elles auront un rôle important dans la mise en place industrielle de toutes sortes de prothèses bioniques palliant aux différents handicaps causés par nos sociétés du futur. Toutefois, en complément de ces membres cybernétiques, d’autres techniques de pointes permettant de « remettre en marche des organismes détériorées » seront  élaborées : des électrodes judicieusement placées sur le corps pourront refaire courir les paralysés, de tout petits implants « psy » rééquilibreront ou se substitueront à des déficiences psychologiques, des applications informatiques à défragmentation cérébrale remettront « les idées en place » ou encore des imprimantes 3D pourront créer des organes internes vivants pour des greffes ultérieures.

3dp_bionicarm_arm_tableAu bout du compte, en lieu et place de pharmacies et autres cliniques, nous irons nous faire « soigner » chez les réparateurs du coin, les électroniciens en vue et dans toutes les petites boutiques medi-cybertech du quartier. Exactement comme nos robots, nos véhicules et nos androïdes qui se rendront automatiquement dans les super-garages du futur afin de se faire « ausculter » les circuits imprimés, analyser le silicium et redresser le métal  ! A moins qu’à l’avenir toutes ces machines soient capables de s’auto-réparer !

« A la santé forcée ! »

Puis, partant du principe que « le travail, c’est la santé » – un concept certainement inventé par un Cérèsien pure souche – l’énergie virginienne est aussi étroitement liée au bon déroulement sociétal permettant de réguler parfaitement les mécanismes induit par le « monde de l’emploi ». Finalement, depuis la sélection génétique automatisée de notre spécialisation professionnelle permise par le contrôle des naissances associée aux technologies matricielles des Cancers, en passant par la médecine biotechnologique du futur, tout sera fait dans le but de constituer des individus hyper-performants, constamment en bonne santé, ultra-productifs et « modifiables » en toutes circonstances. Le rêve de tous patrons voulant des employés (ou des esclaves) entièrement « optimisés » à leurs fonctions particulières !

25surrogates-600

Dès lors, réparés, améliorés, augmentés, les ouvriers des temps modernes seront pressés par les technologies « Vierge » vers une toute nouvelle discrimination : l’eugénisme transhumaniste. Les hommes et les femmes non-conformes aux standards médico-technologiques risqueront toujours d’être remplacés par de nouveaux « modèles » aux spécifications biotech en constante évolution…

d

Downgrade

Pourtant, ne l’oublions pas, la Vierge est un signe « double ». Tel des « Dr Jekyll et Mr Hyde » du futur, d’autres technologies virginiennes permettront aussi de jouer « les grains de sable » dans un système trop ordonné. Et de le faire avec une maîtrise qui frise l’excellence, d’autant qu’en la matière les dispositifs high-tech ne manqueront pas ! À commencer par ces appareils à réduction de puissance technologique disponibles sur les marchés parallèles, bien que hors de prix. Comme leur dénomination l’indique si bien, ces petits engins, pas plus grand qu’un smartphone, pourront envoyer des ondes de fréquence qui abaisseront celles qui seront ciblées par le redoutable « réducteur ». Résultat : « perturbés » par ces interférences, les micro-processeurs auront une puissance de calcul beaucoup moins élevée qu’à l’accoutumée et, en conséquence, feront « ramer » toutes sortes de machines (robots, ordinateurs, véhicules autonomes,…).

En réalité, toutes les technologies futuristes du zodiaque pourront être impactées et diminuées par cette toute petite invention, véritable reflet électronique d’un des fameux super-pouvoirs de la Vierge. En l’utilisant, l’armement high-tech Bélier aura moins de portée, le processus de terraformation taurin sera beaucoup plus lent, la télépathie numérique des Gémeaux ne pourra fonctionner que sur de très courtes distances, le canapé onirique du Cancer émettra une immersion très saccadée, les technologies solaires du Lion stockeront avec plus de difficulté l’énergie reçue, etc.

shrink-rays-matador-seoEnsuite, dans un tout autre « style » mais toujours mû par cette volonté de « réduction », certaines technologies « Vierge » donneront de facto la capacité de littéralement tout rapetisser ! De l’utile déchiqueteur de déchets fragmentant tout en des milliers de petits copeaux et compactant ainsi des tonnes de détritus en d’infimes volumes, en passant par les vertigineuses chambres fortes miniaturisant absolument tout ce qui y passe. En revanche, imaginons alors seulement ces inventions en version « mobile » et à des fins quelques peu offensives ! Oui dans ces cas-là, être « réduit en miette » ne sera plus une simple métaphore et la possibilité d’être minuscule sera aussi réelle que la comédie de SF « Chéri, j’ai rétréci les gosses ! ». Rien de tel pour contribuer à l’instauration de l’inquiétant « Ordo ab Chao » (traduit par « l’ordre naît du chaos ») !

Court-circuit chirurgical

Pire ! Des technos Vierge seront très efficaces pour pirater d’autres technos Vierge ! Si elles sont déjà particulièrement efficientes dans les systèmes de sécurité actuels (anti-malware, anti-cookie, anti-phishing, anti pop-ups,…), d’autres ingénieurs virginiens le sont tout autant dans leurs spécialités du « hacking ». Ainsi, dans le futur, il suffira d’apprivoiser les codes informatiques les plus pointus pour faire disjoncter n’importe quelle pièce électronique ! Armé d’un simple portable embarquant ces logiciels de « Vierge noire » et il deviendra scandaleusement possible de dévisser à distance le boulon d’une prothèse bionique, de la court-circuiter ou alors d’en prendre totalement le contrôle !

a87b329f7534b39b2e0bb5126b60d187De même, ces pirates-programmeurs pourront tout à fait aller jusqu’à« hacker » nos cellules ! Maîtres des langages biotechnologiques, il leur sera très simple d’avoir la main-mise sur nos implants géniques bas de gamme pour, par exemple, en détourner les fonctions thérapeutiques et générer à la place de soins des virus organiques ! Dans le même temps, ils pourront aussi bien provoquer des « plantages massifs » de toutes les autres nanopuces afin que tous les « implantés » n’aient plus aucune sécurité immunitaire ! À l’évidence, les entreprises spécialisées dans la transplantation d’anti-corps éléctro-cellulaires auront de beaux jours devant elles. Et les logiciels « antivirus » intégrés dans les organismes vivants n’auront jamais aussi bien porter leur nom !

sd

Prévention intégrale

Mais nos surdoués dédiés à la sécurité virginienne de pointe devront surtout proposer des packs complets de type « protect-cerebro » pour bloquer les intrusions malsaines cherchant l’accession de nos esprits. Autrement, là aussi, le risque sera grand de se faire hacker certaines parties de notre cerveau. C’est qu’à l’aide de mouchards informatiques, de trackers et autres scanners programmés pour dénicher les failles de sécurité du moindre implant, les piratins les moins scrupuleux pourront dérégler nos dispositifs télépathiques mal protégés, désactiver nos puces cérébrales ou encore prendre le contrôle de nos mémoires augmentées ! Au final, il faudra sûrement télécharger dans nos cerveaux connectés des « softwares cleaner » qui effaceront toutes traces de « spyware » et éviteront par la suite ces cyberattaques à l’origine de désordres psychologiques et physiologiques.

bb5e5128a819e62d951f152445268be7D’ailleurs, plus classiquement, tous les systèmes de surveillance possibles et imaginables caméras, drones, satellites en tous genres,… – ont une liaison privilégiée avec l’archétype électronique de la Vierge. Combinés à l’hybridation animal-machine évoquée plus haut, nous pourrions même intégrer ces outils technologiques directement sur les animaux ! Par exemple, les insectes, munis de multiples caméras miniatures, pourraient ainsi être télécommandés à distance afin de trouver les indices d’une enquête qui seraient autrement inaccessibles par d’autres moyens. Mais des polices secrètes pourraient tout aussi bien piloter des factions de scorpions empoisonneurs pour neutraliser des meurtriers en puissance !

Cependant, pour les détectives les plus fébriles, des solutions moins expéditives existeront. Avec des applications informatiques « investigator » – calquées sur la logique déductive incomparable de la Vierge évoluée – il suffira juste de rentrer les données d’une « affaire en cours » afin que celles-ci fournissent quasi-instantanément des hypothèses à fort taux de résolution correcte ! En définitive, avec les technologies Vierge, surveiller, inspecter, pister, résoudre, seront d’une simplicité enfantine !

Big Brother

Même les individus surpuissants et récalcitrants à l’idée de servir une « ère du tout-technologique » pourront être découverts. À cause de mini-radars – mobiles ou statiques – équipés de capteurs « psi » à vibration élevée, tous ceux détenant des super-pouvoirs incroyables qui ne seront pas utilisés dans le cadre d’un « système » pourront être détectés et fichés comme suspects mettant en péril « l’ordre public » !

Les détecteurs les plus puissants sauront en plus très précisément quels types de super-pouvoirs seront en possession de ces individus, ce qui permettra aux sentinelles robotiques du « pouvoir en place » de mieux savoir comment les contrer, les mettre en quarantaine, puis dans quel genre de prison high-tech les placer ! Oui, en soi, les technologies Vierge feront tout pour contenir les débordements Poissons !

sd

Nanotechs

Quoi qu’il en soit, la technologie incontournable de la Vierge, reine de l’infiniment petit, amoureuse secrète du monde quantique, chercheuse de la particule élémentaire, est bien entendu la spectaculaire mais controversée nanotechnologie ! Électronique, chimie, mécanique, optique et consorts sont appréhendés sur l’échelle du nanomètre, ce qui est l’ordre de grandeur de la distance entre deux atomes. Oui, c’est très petit, et les classes de chimie devront bientôt mettre au placard leurs microscopes au profit de nanoscopes rendant l’univers de « l’invisible à l’œil nu » encore plus spectaculaire !

12c30990424a08200b74b407672d5dbbÀ l’évidence, les applications nanotechnologiques pour le futur seront tout simplement hallucinantes, notamment dans les domaines de la science, de la médecine, de l’informatique et de la construction : nano-matériaux à la conductivité électrique, thermique jamais vus et à l’élasticité, à la légèreté ainsi qu’à la solidité incroyable (pneus inusables, revêtements antibactériens, textiles auto-réparateurs,…) ; nano-robots en tous genre ; nano-processeurs d’une puissance de calcul hors-norme ; nano disque dur à la capacité de stockage énorme ; nano-balises détectant les cancers et bloquant leurs développements ; nano-tubes de carbone ou de titane pour « réparer » des organes déficients ou les remplacer ; etc.

Même dans le secteur environnemental et dans une orientation typiquement virginienne de « purification », les nanotechs sauront s’imposer avec nécessité. Des nano-membranes pourront filtrer le sel de l’eau de mer ou des nano-puces à ADN pourront déceler et éliminer les pollutions organiques et microbiennes, ce qui permettra à tous l’accession à l’eau potable ! En outre, des poudres à nano-particules pourront aussi détruire toutes sortes d’agents pathogènes et décontaminer les sols. Des zéolithes (matériaux à pores nanométriques fixant les substances toxiques, les métaux lourds,…) pourront rendre les produits d’usage courant plus sains. Ainsi, vous l’aurez compris, les nanotechnologies virginiennes pourront également rendre le monde « propre comme un sou neuf » !

Finalement, sculpteur au laser, infirmier implanteur de nanopuces autonomes ou scientifique-écologiste adepte de la décontamination via les nano-particules, ces artisans aux outils nanotechs d’un nouveau genre pourront utiliser toutes ces nanosciences afin de servir des œuvres, des causes et des idéaux dépassant leurs simples personnes. « Avec de petites choses, nous pouvons en faire de grandes » !

Nanofolies pour méga-dangers

Néanmoins, les nanosciences sont aussi intéressantes que terrifiantes si elles ne sont pas un minimum régies par une éthique sans failles ! C’est une belle ironie du sort car si la taille du nano-particule apporterait en soi nombre de solutions aux problématiques actuelles et futures, cette même taille est simultanément extrêmement pénalisante puisque pouvant créer des risques sanitaires, environnementaux et sociétaux inversement proportionnels à sa nanograndeur !

nano_dna_future_sci-fi_technology_gene_nice_hd-wallpaper-942272

Pourquoi ? Tout simplement parce que les nanoparticules peuvent traverser toutes les barrières naturelles des organismes vivants sans que nous ne sachions réellement l’impact qu’elles auraient sur notre santé si elles étaient « lâchées dans la nature » sans aucun contrôle. Dispersées, recombinées, « piratées » et la planète entière pourrait devenir totalement folle !

Effectivement, imaginons ces nanotechnologies partout, dans l’alimentation, les cosmétiques, les médicaments, dans l’eau ou l’air, sans qu’elles soient régulées. Imaginons encore qu’elles soient utilisées en renforcement d’un pouvoir totalitaire ou de factions terroristes. Cela serait tout à fait envisageable grâce à la dissémination de nano-virus, de nano-armes ou de nano-robots envahissant les espaces privés dans un but de surveillance et de contrôle.

Ainsi, tel le Grand Collisionneur de Hadrons – accélérateur de particules – cherchant des éléments de réponse sur des théories physiques ou cosmogoniques mais induisant, dans le même temps, une trouille mondiale que celui-ci génère une catastrophe majeure de type « trou noir », les nanosciences virginiennes inspirent également autant d’espoirs fondés que de craintes légitimes. Cependant, comme à chaque fois, tout dépendra de ce qu’en fera l’humanité. En revanche, fort heureusement, nous aurons toutes les technologies possibles de protection astéroïdale pour nous éviter une panique planétaire supplémentaire ! Ah, les technos Vierges, finalement aussi angoissantes que rassurantes !!

d

« Numériquement à votre service ! »

Mais respirons un peu et revenons à des considérations nettement plus modestes et beaucoup moins anxiogènes. Puis, avouons-le, une des technologies cérèsiennes vraiment indispensable pour toute Vierge un peu stressée restera celle qui gérera à merveille tous les aspects d’une vie quotidienne quelque peu surbookée ! Nous avions déjà eu l’ancêtre calculette nous aidant à faire nos comptes, puis les ordinateurs personnels faisant de tout à chacun une super-secrétaire en devenir et, enfin, les « organiseurs » qui ont récemment mutés dans une version plus aboutie que l’on connaît tous aujourd’hui sous le nom de smartphone.

maxresdefaultDans cette continuité, nous aurons à l’avenir la possibilité de posséder l’objet technologique virginien par excellence : l’assistant personnel holographique ! Avatar généré sur-mesure en fonction de notre personnalité, cet incroyable intendant en 3D pourra être convoqué partout, tout le temps et instantanément pour structurer avec maestria toutes les petites affaires journalières. Il optimisera automatiquement un emploi du temps complexe, gérera vos budgets et vos démarches administratives comme un expert-comptable en « manque de chiffres », rattrapera vos dossiers en retard avec un maximum d’efficacité ou encore planifiera le meilleur itinéraire de votre prochain rendez-vous dans le GPS de votre voiture autonome !

Et puis bien sûr, couplé à la domotique cancérienne, notre agent domestique virtuel sera également le Grand Régisseur de serviteurs robotiques affairés à la bonne tenue de la maison ! Il orchestrera ainsi avec brio le ballet des robots-aspirateurs, des robots-tondeuses et autres robots-cuisiniers, tandis qu’il détectera et réparera avec une rigueur impressionnante les éventuelles anomalies de votre bâtiment 2.0. On vous le dit, votre double holographique virginien s’occupera de tout dans les moindres détails ! Bien que, comme avec les autres technologies dévolues à la Vierge, ça pourrait finalement en être flippant d’impeccabilité !

qsdsdq

Retour aux autres technologies futuristes du zodiaque ici.

Accès aux super-pouvoirs « Vierge » ici.

jl

Guillaume Cosnier – Tous droits réservés sur le texte.

www.cinquiemesoleil.com

fgh

Crédits illustrations et photographies : Ociacia, Paooo, Google Image, Pinterest, communauté Deviant Art.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Vous avez trouvé l’article génial ou, même mieux, l’ensemble des articles se trouvant sur ce blog vous plait un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Et bien alors n’hésitez plus à en soutenir l’unique auteur en lui offrant un sympathique petit don ! Oui, à la hauteur du prix d’une bonne tisane à la camomille, par exemple ! En vous remerciant d’avance pour votre généreux geste.


Participez à la vie du blog !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.